Le « geste courageux » de Faure Gnassingbé

11/06/2010
Le « geste courageux » de Faure Gnassingbé

La commission de la Cédéao a salué vendredi la « maturité » de la classe politique togolaise avec l’accord conclu récemment entre le RPT (parti au pouvoir) et l’UFC (principal parti d’opposition).
« La commission de la Cédéao espère que ce nouveau développement effacera toutes les rancœurs et amertumes du passé pour plutôt maintenir l’intérêt suprême du peuple togolais et pour placer la Nation au dessus de toute autre considération », peut-on lire dans un communiqué rendu public par l’organisation régionale.

Voici le communiqué de la Commission de la Cédéao

C’est avec une grande satisfaction que la CEDEAO a pris connaissance de la mise en place par décret publié le 28 mai 2010 par son excellence Faure Gnassingbé, le président de la république togolaise d’un gouvernement d’union nationale.
Ce gouvernement d’ouverture est le résultat d’une longue et difficile négociation entre le gouvernement et le principal parti de l’opposition UFC.
La CEDAEO s’est réjoui de ce résultat qui est en accord avec son appel à la réconciliation et à l’ouverture depuis les élections présidentielles du 4 mars passé.
La commission de la CEDEAO espère que ce nouveau développement effacera toutes les rancœurs et amertumes du passé pour plutôt maintenir l’intérêt suprême du peuple togolais et placé la Nation au dessus de toute autre considération.
En conséquence la commission voudrait féliciter au nom du président de la CEDEAO, son excellence le docteur Goodluck Jonathan, le président Faure Gnassingbé pour ce geste courageux. Elle salue aussi les dirigeants des partis de l’UFC pour son acceptation de coopération.
C’est aussi le souhait de la CEDEAO que cette décision qui est une preuve de la maturité de la classe politique togolaise soit encouragée par tous les acteurs politiques. Elle contribuera indéniablement au retour du pays à la normalité et permettra ainsi au Togo de regagner sa place légitime dans notre région, sur le continent et dans le monde.
La commission de la CEDEAO par la présente, appel tous les Etats membres et les partenaires de la CEDEAO, la communauté internationale à reprendre dès que possible leurs relations avec la République du Togo.
Elle exhorte aussi les autorités togolaises à l’effort de la reprise socioéconomique de ce pays. Comme signe de retour à la démocratie et sur demande des autorités togolaises, la mission de l’envoyé spéciale du président de la commission de la CEDEAO prendra fin d’ici le 31 juin 2010.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.