Le marché commun a du mal à se mettre en place

23/06/2016
Le marché commun a du mal à se mettre en place

Ouvrir les frontières aux marchandises

Le président Faure Gnassingbé a reçu jeudi Marcel Alain de Souza (Bénin), le nouveau président de la Commission de la Cédéao (Communauté économique de développement de l’Afrique de l’Ouest).

Au centre de l’entretien, les préoccupations sécuritaires en Afrique de l’Ouest, l’instabilité politique en Guinée Bissau et l’application par les pays membres du Tarif extérieur commun (TEC).

‘Le TEC constitue le soubassement de l’Union économique et douanière, malheureusement seulement 9 pays sur 15 – dont le Togo - sont sur la voie d’enclencher le mécanisme. Il faut accélérer le mouvement’, a-t-il souligné.

Concrètement, l’ensemble des pays membres de la Cédéao appliqueront les mêmes droits et taxes aux marchandises pénétrant dans l’espace communautaire indépendamment de leurs points d’entrée et de leur destination.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La bonne volonté ne suffit pas

Santé

Pendant deux jours, les responsables de l’Organisation ouest africaine de la santé (OOAS) se concertent à Lomé pour élaborer un plan stratégique. 

Partage des ressources

Coopération

L’Autorité du bassin du Mono (ABM) tient depuis vendredi à Lomé sa session ministérielle.

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Un moyen efficace de combattre le paludisme

Santé

La campagne de distribution de moustiquaires imprégnées a débuté jeudi à Notsé.