Macky Sall prend la présidence de la Cédéao

19/05/2015
Macky Sall prend la présidence de la Cédéao

Le président du Ghana passe le relais à son homologue du Sénégal

Le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, a été élu mardi président en exercice de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) lors de la 47e session ordinaire de l’organisation qui s’est déroulée à Accra.

Il succède au président du Ghana, John Dramani Mahama.

Ce dernier s’est félicité des progrès notables réalisés par la région ouest-africaine en 2015 tout en rappelant les défis qui restent à relever, relatifs entre autres à la maladie à virus Ebola, au terrorisme, aux échéances électorales prévues cette année dans d’autres Etats membres et au chômage des jeunes. Dans son discours, M. Mahama a énuméré les succès importants enregistrés par la région au cours des derniers mois, mettant particulièrement l’accent sur la fin de l’épidémie à virus Ebola au Libéria et la signature, le 15 mai 2015, de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali.

Il a également salué la tenue récente d’élections présidentielles ‘paisibles et équitables’ au Nigéria et au Togo, espérant que celles prévues cette année au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire et en Guinée se dérouleront de la même manière et contribueront à l’enracinement de la démocratie en Afrique de l’Ouest.

Le président sortant a également évoqué l’amélioration de la situation en Guinée-Bissau grâce au soutien apporté par la Cédéao et d’autres partenaires, qui lui a permis d’entamer sa phase postélectorale et d’organiser, le 25 mars 2015, à Bruxelles, la table ronde des bailleurs destinée à obtenir l’appui de la communauté internationale à son programme de reconstruction et de développement.

Evoquant les défis sécuritaires dans la sous-région, M. Mahama a réaffirmé la nécessité d’un engagement ferme de l’organisation régionale et de ses partenaires contre le groupe terroriste Boko Haram au Nigeria. Il s’est par ailleurs félicité de la collaboration entre la Cédéao et la Communauté économique de l’Afrique Centrale (CEAC) en vue d’éradiquer la menace que représente ce mouvement terroriste.

Un autre grand défi auquel est confronté l’espace communautaire, a indiqué le chef de l’Etat ghanéen, est la question de l’emploi des jeunes. M. Mahama a exhorté ses pairs à mener des réflexions approfondies à ce sujet.

Le président de la Commission de la Cédéao, Kadré Désiré Ouédraogo, a également parlé du sort de la jeunesse africaine. Celui-ci a déploré l’émigration clandestine vers l’Europe.

M. Ouédraogo a réaffirmé la détermination de la Commission à redoubler d’efforts pour s’attaquer aux causes profondes du phénomène, grâce à une coopération plus approfondie avec toutes les parties concernées pour la protection de la vie et de la dignité de ces migrants.

Le président togolais Faure Gnassingbé, qui participait à la réunion, s’est félicité du bilan affiché par la Cédéao et s’est dit en phase avec les priorités de l’organisation, notamment en ce qui concerne la lutte contre le terrorisme et la nécessité de fournir des emplois aux jeunes dans une Afrique de l’Ouest en croissance.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.