Madrid s'engage en Afrique de l'Ouest

22/06/2009
Madrid s'engage en Afrique de l'Ouest

L'Espagne s'est engagée lundi à verser 262 millions d'euros à des projets de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao), lors d'un sommet à Abuja en présence du chef du gouvernement espagnol José Luis Rodriguez Zapatero.

"Afin d'illustrer la nouvelle dimension de cette coopération" entre Madrid et les quinze Etats membres de la Cédéao, "le gouvernement espagnol s'est engagé (...) à fournir au total 262 millions d'euros pour renforcer l'intérgration régionale en Afrique de l'Ouest", selon un communiqué de l'organisation régionale.Cette annonce a été faite à l'issue d'un bref sommet entre l'Espagne et la Cédéao dans la capitale fédérale nigériane, sommet auquel participait le président du Togo, Faure Gnassingbé.

Environ 240 millions d'euros iront "à l'amélioration de la productivité agricole" des Etats ouest-africains et seront versés sur trois ans.

Quinze millions d'euros seront alloués au développement d'infrastructures et sept millions iront au secteur des énergies renouvelables, selon le communiqué.

Lors de la cérémonie d'ouverture de ce premier sommet Espagne-Cédéao, M. Zapatero a indiqué attacher "une grande importance à cette réunion qui marque un tournant historique" dans les relations entre les deux entités.

M. Zapatero a souligné que l'aide au développement versée par son pays aux nations ouest-africaines était passée de 150 millions d'euros il y a quelques années à 1,4 milliard en 2008.

Cette réunion a été précédée lundi par le sommet semestriel des dirigeants de la Cédéao.

Un sommet bilatéral Espagne-Nigeria aura lieu mardi à Abuja.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !