Mamadou Tandja reçoit une délégation de la Cédéao

18/10/2009
Mamadou Tandja reçoit une délégation de la Cédéao

Une délégation ouest-africaine est arrivée dimanche à Niamey pour discuter avec Mamadou Tandja de la crise ouverte au Niger après la tenue d'un référendum qui lui a permis de prolonger de trois ans son mandat qui expire en décembre, selon la télévision privée Dounia. Conduite par la présidente libérienne Ellen Johnson-Sirleaf, cette délégation doit s'entretenir dans la journée avec le président Tandja des mesures prises samedi à Abuja par le sommet des chefs d'Etats de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) lui demandant notamment le report des législatives prévues le 20 octobre afin de favoriser le dialogue avec ses opposants.

Accueillie à l'aéroport par le Premier ministre Ali Badjo Gamatié, la délégation comprend également l'ancien chef d'Etat du Nigeria, Abdulsalami Abubakar ,et le président de la Commission de la Cédéao, Mohamed Ibn Chambas.Membre de la Cédéao, le Niger est en crise depuis que Mamadou Tandja, au pouvoir depuis dix ans, a fait adopter le 4 août par réferendum une prolongation de trois ans de son mandat.

Ce vote a été unanimement condamné tant dans le pays que par la communauté internationale. Pour y parvenir, l'ancien colonel âgé de 71 ans a successivement dissous le Parlement puis la Cour constitutionnelle qui s'opposaient à son projet, et a enfin modifié le code électoral.

L'opposition, dont les manifestations sont souvent réprimées, dénonce un "coup d'Etat" et appelle au "boycott massif" des législatives.

Samedi, des milliers de personnes ont manifesté à Niamey pour demander à la Cédéao de faire pression sur le président nigérien afin qu'il parte fin décembre, date à laquelle aurait dû avoir lieu une élection présidentielle.

La Cédéao a par ailleurs pris de premières sanctions contre le Niger, notamment l'interdiction de présenter des candidats nationaux à des postes dans des organisations internationales, et celle d'organiser des réunions de la Cédéao.

15 pays forment la Céddéao : Benin, Burkina Faso, Cap Vert, Côte d'Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée Bissau, Liberia, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone et Togo.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

La mode dans tous ses états

Culture

Le FIMO 228, Festival international de la mode au Togo, s’est ouvert mardi à l’hôtel Ibis de Lomé.

Faussaires expérimentés sous les verrous

Faits divers

Plusieurs centaines de cartes d’identité, de passeports et de nombreux documents administratifs togolais et étrangers ont été saisis par la police.

Il faut parfois savoir faire des concessions

Justice

Le Collectif des associations contre l’impunité au Togo (CACIT) a salué mardi la grâce présidentielle en faveur de 45 manifestants de l'opposition.