Mamadou Tandja reçoit une délégation de la Cédéao

18/10/2009
Mamadou Tandja reçoit une délégation de la Cédéao

Une délégation ouest-africaine est arrivée dimanche à Niamey pour discuter avec Mamadou Tandja de la crise ouverte au Niger après la tenue d'un référendum qui lui a permis de prolonger de trois ans son mandat qui expire en décembre, selon la télévision privée Dounia. Conduite par la présidente libérienne Ellen Johnson-Sirleaf, cette délégation doit s'entretenir dans la journée avec le président Tandja des mesures prises samedi à Abuja par le sommet des chefs d'Etats de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) lui demandant notamment le report des législatives prévues le 20 octobre afin de favoriser le dialogue avec ses opposants.

Accueillie à l'aéroport par le Premier ministre Ali Badjo Gamatié, la délégation comprend également l'ancien chef d'Etat du Nigeria, Abdulsalami Abubakar ,et le président de la Commission de la Cédéao, Mohamed Ibn Chambas.Membre de la Cédéao, le Niger est en crise depuis que Mamadou Tandja, au pouvoir depuis dix ans, a fait adopter le 4 août par réferendum une prolongation de trois ans de son mandat.

Ce vote a été unanimement condamné tant dans le pays que par la communauté internationale. Pour y parvenir, l'ancien colonel âgé de 71 ans a successivement dissous le Parlement puis la Cour constitutionnelle qui s'opposaient à son projet, et a enfin modifié le code électoral.

L'opposition, dont les manifestations sont souvent réprimées, dénonce un "coup d'Etat" et appelle au "boycott massif" des législatives.

Samedi, des milliers de personnes ont manifesté à Niamey pour demander à la Cédéao de faire pression sur le président nigérien afin qu'il parte fin décembre, date à laquelle aurait dû avoir lieu une élection présidentielle.

La Cédéao a par ailleurs pris de premières sanctions contre le Niger, notamment l'interdiction de présenter des candidats nationaux à des postes dans des organisations internationales, et celle d'organiser des réunions de la Cédéao.

15 pays forment la Céddéao : Benin, Burkina Faso, Cap Vert, Côte d'Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée Bissau, Liberia, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone et Togo.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le PNUD offre de la mobilité au HCRRUN

Coopération

Des véhicules 4X4 viennent d'être offerts au Haut Commissariat pour faciliter le processus d'indemnisation. 

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.

La transformation numérique est lancée

Tech & Web

Depuis jeudi, les étudiants des universités publiques disposent d’une connexion internet Wi Fi haut débit. Accès disponible dans les salles de cours et sur le campus.

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.