Mettre en pratique les décisions de Maputo

19/05/2010
Mettre en pratique les décisions de Maputo

Le premier ministre, Gilbert Houngbo (photo), a ouvert mercredi à Lomé les travaux de la réunion extraordinaire des ministres de l’Agriculture, du Commerce et des Actions humanitaires des pays membres de la Cédéao.
« Cette conférence a pour but de coordonner les actions humanitaires et communautaires en faveur de trois pays de la sous-région (Niger, Mali et Burkina-Faso) et du Tchad touchés par l’insécurité alimentaire », a déclaré M. Houngbo.
Pour le Premier ministre, cette crise est révélatrice de l’insuffisance des ressources budgétaires mises à la disposition du secteur agricole ; un secteur qui fait vivre 75% de la population.
« Cette situation nécessite des moyens financiers plus appropriés pour l’agriculture dans nos pays et un accroissement des investissements à court, moyen et long terme afin de relever les défis de l’insécurité alimentaire qui secoue la sous région. La décision prise par les chefs d’Etat et de gouvernement à Maputo en 2003, d’allouer 10% de leur budget à l’agriculture en vue de réaliser 6% de croissance agricole annuelle, s’impose plus que jamais aujourd’hui », a encore indiqué M. Houngbo.
Salifou Oussseini, le Commissaire chargé de l’agriculture, de l’environnement et des ressources en eau de la Cédéao a pour sa part invité les pays membres à redoubler d’effort pour développer leur agriculture.
Dans un entretien accordé mardi à republicoftogo.com, le ministre togolais de l’Agriculture, Messan Ewovor, avait assuré que le Togo était à l’abri d’une crise alimentaire en raison des investissement consacrés au développement de l’agriculture avec comme résultat immédiat une production excédentaire.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.