Qui remplacera Ibn Chambas ?

29/01/2010
Qui remplacera Ibn Chambas ?

Un ex-Premier ministre burkinabè, Kadré Désiré Ouédraogo, et un ancien ministre sénégalais, Abdou Aziz Sow, sont candidats à la présidence de la Commission de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao), a-t-on appris de sources concordantes.
L'actuel président de cette Commission, le Ghanéen Mohamed Ibn Chambas (photo), a été nommé secrétaire général du Groupe des Etats d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) à Bruxelles et doit quitter en mars son poste à la Cédéao.
"Nous avons un candidat pour la présidence de la Commission de la Cédéao, c'est M. Kadré Désiré Ouédraogo", a déclaré mercredi le ministre burkinabè des Affaires étrangères, Alain Bédouma Yoda, devant la presse.
Né en 1953, M. Ouédraogo est actuellement ambassadeur du Burkina Faso auprès de l'Union européenne, de la Belgique, de la Grande-Bretagne. Il a été aussi "deuxième responsable" de la Cédéao, vice-gouverneur de la Banque centrale des Etats d'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et Premier ministre du Burkina Faso de 1996 à 2000. Il parle couramment le français et l'anglais, a souligné M. Yoda.
De son côté, le Sénégal avait déjà annoncé la candidature de son ancien ministre de l'Intégration africaine et du Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (Nepad), Abdou Aziz Sow, également né en 1953.
M. Sow a également été ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement.
Le ministère sénégalais des Affaires étrangères a récemment fait valoir le "passé récent" de M. Sow comme "ministre l'Intégration et du Nepad, son bilinguisme, sa maîtrise des arcanes de l'institution (Cédéao) ainsi que son expertise en matière de gestion".
Organisation économique créée en 1975, la Cédéao regroupe quinze Etats: Bénin, Burkina, Cap-Vert, Côte d'Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Liberia, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone et Togo.
La Commission (ou secrétariat exécutif) est, avec la Banque d'investissement de développement, l'une des deux institutions de la Cédéao chargées de mettre en oeuvre ses politiques.
Un Burkinabè, Jean de Dieu Somda, est actuellement le vice-président de la Commission.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.