Richesses sous-exploitées

25/07/2016
Richesses sous-exploitées

Bernadette Legzim-Balouki

Bernadette Legzim-Balouki, la ministre du Commerce, de la Promotion du secteur privé de l’Industrie, a participé en fin de semaine dernière à Accra au premier sommet industriel de Cédéao.

Les participants ont évoqué une problématique bien connue. L’Afrique, un continent très riche en ressources minérales et agricoles, ne participe aujourd’hui qu’à 1,9% des échanges mondiaux des produits manufacturés. 

Les handicaps sont identifiés : manque de financement de l’industrialisation, coût élevé de l’énergie, manque d’infrastructures qualité, absence d’une main d’œuvre bien formée.

Ministres et experts ont ébauché un certain nombre de pistes dont la promotion des énergies renouvelables ou le développement de la filière textile

Mme Legzim-Balouki a détaillé les mesures prises par le gouvernement pour accroître la production agricole – le pays vise les 200.000 tonnes de coton en 2022 – et favoriser l’industrie d’exportation. Elle a également insisté sur les atouts du Togo dans le domaine de la logistique portuaire et des services qui s’intègrent parfaitement dans la logique préconisée par la Cédéao.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un festival qui a de la tenue

Culture

Le FIMO228, le Festival international de la mode au Togo, aura lieu du 20 au 25 février à Lomé, a indiqué mercredi son concepteur Jacques Logoh.

La rougeole est encore très présente au Togo

Santé

Une nouvelle campagne de vaccination contre la rougeole, destinée aux enfants de 6 mois à 14 ans, se déroulera du 12 au 18 février au plan national.

Valoriser les oeuvres des créateurs togolais

Culture

L’ambassadeur du Togo à Paris, Calixte Batossie Madjoulba, a réuni mardi soir plusieurs centaines d’invités pour le vernissage de l’exposition ‘Art’borescence’.

Visite à Lomé d'un officiel bissau-guinéen

Cédéao

Aristides Da Silva, ministre d’Etat de Guinée Bissau et porte-parole du gouvernement a été reçu mardi par le président Faure Gnassingbé.