Rien de nouveau à Bissau

05/02/2018
Rien de nouveau à Bissau

Les sanctions imposées par la Cédéao pourraient faire évoluer la situation

Domingos Simoes Pereira a été très largement réélu (98,03%) dimanche président du Parti africain de l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC) à l'issue neuvième congrès de la principale force politique bissau-guinéenne.

Le PAIGC est en conflit depuis plus deux ans avec le président José Mario Vaz à propos de la nomination d'un Premier ministre de consensus. 

Dans le régime bissau-guinéen, le parti vainqueur des législatives désigne le Premier ministre. Le conflit résulte de la persistance du chef de l'Etat à nommer le chef du gouvernement sans l'aval du parti majoritaire. 

L’accord de Conakry élaboré par la Cédéao prévoyait justement l’application de cette disposition. Mais cela n’a pas été le cas.

Du coup, la Cédéao a imposé depuis le 1er février  des sanctions collectives et individuelles à l’encontre de toutes les personnes et organisations qui entravent le processus de sortie de crise. 

L’organisation régionale, actuellement présidée par Faure Gnassingbé, estime que seul l’accord de Conakry est de nature à mettre fin à la crise. Et cela passe par la nomination d’un chef de gouvernement consensuel et d’un gouvernement inclusif. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

Incendie des marchés : six personnes recouvrent la liberté

Justice

Six personnes incarcérées dans le cadre des incendies criminels des marchés de Lomé et de Kara (janvier 2013) ont bénéficié mercredi d’une remise en liberté provisoire.

La mode dans tous ses états

Culture

Le FIMO 228, Festival international de la mode au Togo, s’est ouvert mardi à l’hôtel Ibis de Lomé.