Sommet extraordinaire le 14 avril à Lomé

11/04/2018
Sommet extraordinaire le 14 avril à Lomé

La délégation de la Cédéao mercredi avec le président José Mario Vaz

Le ministre togolais des Affaires étrangères, Robert Dussey, président du conseil des ministres de la Cédéao, est une nouvelle fois à la tâche en Guinée Bissau.  

Accompagné par président de la Commission de la Cédéao, Jean-Claude Brou, et par le représentant du chef de l'Etat guinéen, Alpha Condé, il a rencontré mercredi le président José Mario Vaz, celui de l’Assemblée nationale et l’ensemble des acteurs politiques (le P5).

Objectif : faire le point sur l’évolution de la situation politique conformément aux accords de Conakry.

La crise s’éternise dans ce pays d’Afrique de l’Ouest. Deux ans que ça dure. 

Les récentes sanctions imposées par la Cédéao sur 19 personnalités politiques qui entravent le processus de normalisation, n’ont pas eu d’effets pour le moment.

La fin de la législature fin avril renforce le sentiment d’inquiétude quant à l’avenir de ce pays.

Faure Gnassingbé, qui préside l’organisation régionale, s’est personnellement investi pour parvenir à un accord. Il a rencontré à plusieurs reprises le président Vaz.

La mission a achevé ses consultations dans la soirée. Le dossier bissau-guinéen sera au centre du prochain sommet extraordinaire de la Cédéao qui aura lieu le 14 avril à Lomé.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau contrat de management pour le 2 février ?

Tourisme

Le journal Focus Infos annonce la signature d’un contrat de management entre Emaar  Hospitality Group et la société Kaylan qui exploite l’hôtel du 2 février.

Levée d'écrou

Social

Trois enseignants condamnés en début de semaine à Kara pour tentative d'enlèvement dans une gendarmerie ont été libérés.

'Une étape importante vers l'apaisement en Guinée-Bissau'

Cédéao

Le président Faure Gnassingbé a salué mardi la nomination d’un Premier ministre de consensus en Guinée Bissau.

Le CHR d'Atakpamé va disposer d'une unité de soins critiques

Santé

L’hôpital régional d’Atakpamé disposera dans quelques semaines d’une unité de traumatologie ultra-moderne. Un don de la coopération israélienne.