Stratégie militaire à Bamako

19/01/2011
Stratégie militaire à Bamako

La 28e session ordinaire du comité des Chefs d’Etat major de la Cédéao (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest) se poursuit à Bamako en présence du chef des Forces armées togolaises (FAT), Mohamed Atcha Titipkina. Au cœur des discussions, la situation en Côte d’Ivoire et l’examen d’une possible intervention militaire pour faire partir Laurent Gbagbo.
Pour le Général de brigade Mahamane Touré, Commissaire chargé des affaires politiques de la paix et de la sécurité de la Commission de la Cédéao, « il est inconcevable que la Côte d’Ivoire soit dans cette situation d’autant que la deuxième conférence extraordinaire des Chefs d’Etat et de Gouvernement tenue le 24 décembre 2010 à Abuja a reconnu Alassane Ouattara comme président légitime de la Côte d’Ivoire et que ce statut est non-négociable par Gbagbo ». 

De fait, l’organisation régionale peaufine les contours d’une action miliaire. « Les préparatifs se poursuivent et nous sommes prêts à passer à l’action si nécessaire», a clairement indiqué le Général Oluseyi Petinrin, président du Comité des Chefs d’Etat-major de la Cédéao.
Rien n’a filtré des discussions de Bamako, mais l’option retenue serait l’envoi de 10 à 20.000 hommes en Côte d’Ivoire pour une offensive commando avec comme objectif de ne pas s’éterniser sur place. La moitié des pays membres aurait accepté le principe d’une contribution en hommes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

Nomination des nouveaux commissaires

Cédéao

Lomé a accueilli pendant deux jours la 18e session extraordinaire du conseil des ministres de la Cédéao.

Incendie des marchés : six personnes recouvrent la liberté

Justice

Six personnes incarcérées dans le cadre des incendies criminels des marchés de Lomé et de Kara (janvier 2013) ont bénéficié mercredi d’une remise en liberté provisoire.