Un destin commun

16/12/2015
Un destin commun

Vocation économique et diplomatique

La Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao), fête mercredi et jeudi à Abuja son 40e anniversaire. Un timbre a été spécialement édité qui sera remis aux chefs d’Etat présents à Abuja (Nigeria) pour un sommet de 48h. Sommet auquel assiste le président togolais Faure Gnassingbé.

La Cédéao a été créée en 1975 dans un but purement économique. Elle devait, selon les termes officiels de l'organisation, ‘favoriser la croissance économique et le développement en Afrique de l'Ouest’, c'est-à-dire dans les 15 Etats membres qui la composent.

Le président Gnassingbé Eyadema (décédé en 2005) en est l’un des pères fondateurs avec Félix Houphouët-Boigny.

Dès 1978, l’organisation se dote de prérogatives diplomatiques et adopte un pacte de non-agression pour aider au maintien de la paix dans la zone.

En 1990, elle met en place un groupe pour contrôler l'application de cessez-le-feu, l'Ecomog (Economic Community of West African States Cease-fire Monitoring Group). Ce groupe de supervision devient rapidement le bras armé de la communauté.

Depuis, la Cédéao a mené de nombreuses opérations de maintien de la paix (Liberia, Guinée Bissau, Sierra Leone, Côte d’Ivoire).

Mais l’objectif principal de la Cédéao est de promouvoir la coopération économique et l’intégration régionale dans la perspective d’une union économique de l’Afrique de l’Ouest.

L’organisation dispose d’institutions de développement comme la BIDC ( Banque d’investissement et de développement de la Cédéao) 

Le président du Sénégal, Macky Sall, préside actuellement la communauté.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

Incendie des marchés : six personnes recouvrent la liberté

Justice

Six personnes incarcérées dans le cadre des incendies criminels des marchés de Lomé et de Kara (janvier 2013) ont bénéficié mercredi d’une remise en liberté provisoire.

La mode dans tous ses états

Culture

Le FIMO 228, Festival international de la mode au Togo, s’est ouvert mardi à l’hôtel Ibis de Lomé.