Voir plus loin

24/08/2016
Voir plus loin

Le Togo n'a pas attendu les recommandations de la Cédéao

Le salut de l’Afrique de l’Ouest, ou plus exactement son développement, passe par la mise en chantier de nouvelles infrastructures. 

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) entend coordonner les politiques de chaque pays membre sans interférer dans les projets, mais en évitant les doublons ou les éléphants blancs.

Un plan directeur de développement a été récemment adopté. Il privilégie une dynamique d’investissements dans les secteurs des routes, des transports, de l’eau, de l’énergie et des nouvelles technologies.

La Cédéao espère pouvoir lever 400 millions de dollars chaque année auprès de ses membres et des bailleurs de fonds.

A l’échelle de la zone Cédéao, ce montant paraît faible tant les besoins sont importants.

Le Togo n’a pas attendu schéma directeur de l’organisation régionale pour investir massivement et moderniser les infrastructures vitales au développement de son économie.

Routes, port, aéroport, centrale électrique, réseau téléphonique ont été modernisés pour des milliards tout en maintenant un endettement supportable.

Résultat, le pays connaît une croissance de près de 6% et les principaux indicateurs n’ont jamais été aussi bons depuis près de 20 ans.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Inauguration d'une usine pharmaceutique

Santé

Faure Gnassingbé a inauguré vendredi une usine pharmaceutique à Avéta (25km de Lomé). 

Dégringolade

Sport

Un classement qui ne va pas faire plaisir aux dirigeants de la Fédération togolaise de football.

Les Lionnes de la Téranga écrasent le Togo

Sport

C’est ce qu’on appelle une claque. Les Eperviers Dames ont perdu 0 à 6 jeudi face au Sénégal à l’occasion du premier match du tournoi de l’UFOA à Abidjan.

Mathilde Amivi Petitjean termine les 10km à la 83e place

Sport

Mathilde Amivi Petitjean s’est classée à la 83e place de l’épreuve des 10km libre de ski de fond ce jeudi à Pyeongchang.