Voir plus loin

24/08/2016
Voir plus loin

Le Togo n'a pas attendu les recommandations de la Cédéao

Le salut de l’Afrique de l’Ouest, ou plus exactement son développement, passe par la mise en chantier de nouvelles infrastructures. 

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) entend coordonner les politiques de chaque pays membre sans interférer dans les projets, mais en évitant les doublons ou les éléphants blancs.

Un plan directeur de développement a été récemment adopté. Il privilégie une dynamique d’investissements dans les secteurs des routes, des transports, de l’eau, de l’énergie et des nouvelles technologies.

La Cédéao espère pouvoir lever 400 millions de dollars chaque année auprès de ses membres et des bailleurs de fonds.

A l’échelle de la zone Cédéao, ce montant paraît faible tant les besoins sont importants.

Le Togo n’a pas attendu schéma directeur de l’organisation régionale pour investir massivement et moderniser les infrastructures vitales au développement de son économie.

Routes, port, aéroport, centrale électrique, réseau téléphonique ont été modernisés pour des milliards tout en maintenant un endettement supportable.

Résultat, le pays connaît une croissance de près de 6% et les principaux indicateurs n’ont jamais été aussi bons depuis près de 20 ans.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.