11 millions de dollars pour lutter contre la piraterie maritime

13/11/2011
11 millions de dollars pour lutter contre la piraterie maritime

La France va consacrer près de 11 millions de dollars pour aider les pays du Golfe de Guinée à lutter contre la piraterie maritime qui sévit dans cette région depuis plusieurs mois. Deux avions de surveillance vont être spécialement affectés pour cette mission.

Quatre pays au moins sont confrontés à ce fléau ; il s’agit du Ghana, du Togo, du Bénin et du Nigeria.

Cette initiative intervient après une série de prises d’otages en mer et une intervention du Conseil de sécurité demandant aux Etats concernés de mettre en commun leurs moyens de surveillance et de lutte.

La actes de piraterie constituent une menace pour les navires et les équipages, mais également pour l’économie des pays de la zone. Les compagnies d’assurance maritime ont fait monter les primes en flèche risquant du même coup de contraindre les armateurs à éviter les ports de la région.

Selon les experts, la plupart des attaques sont l’œuvre de gangs nigerians se déplaçant sur des embarcations rapides le long de la côte entre le Ghana et le Nigeria.

Outre la France, les Etats-Unis ont également promis d’apporter une aide financière et matérielle.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.