18 projets validés

29/10/2012
18 projets validés

La France a doté le Fonds social de développement (FSD) d’une nouvelle enveloppe de 262 millions de Fcfa qui bénéficiera à 18 projets portés par différentes associations togolaises.

« Ces initiatives s’inscrivent dans un processus de développement local au sein duquel les habitants des zones concernées seront amenées à s’impliquer directement », a indiqué l’ambassadeur de France au Togo, Nicolas Warnery. Les projets concernent, notamment, la mise en valeur du patrimoine et la préservation de l’environnement ». 

L’appel à projets, lancé en juillet dernier, a été un succès avec 400 dossiers reçus, a précisé le diplomate.

Le protocole a signé dans la matinée par le ministre togolais des Affaires étrangères, Elliott Ohin, et Nicolas Warnery.

Le FSD permet de financer des projets de développement social conduits par des acteurs de la société civile. Il vise à améliorer les conditions de vie des populations les plus démunies ou enclavées et à les aider à satisfaire leurs besoins de base. Il permet par ailleurs de promouvoir des actions innovantes à caractère expérimental, de professionnaliser l’action des ONG et des communautés bénéficiaires en faveur du développement et, in fine, de créer des emplois.

Cet outil répond aux demandes des partenaires de type associatif (associations loi 1901, organisations non gouvernementales, comités villageois de développement, groupements coopératifs agricoles et artisanaux, et autres fédérations disposant de statuts juridiques), ou de type administratif (collectivités locales, établissements publics à caractère local…).

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Toute l’expertise des neurochirurgiens allemands

Santé

Natalma Kolani, une petite togolaise de 6 mois, née avec une malformation congénitale rare (méningo-encéphalocèle) pourra être sauvée. 

Réduction d'effectif à Asky ?

Social

La compagnie aérienne Asky, dont le siège est au Togo, envisagerait de procéder à des licenciements, selon un responsable du syndicat autonome des travailleurs de Asky (Synautra).

Boko Haram et Ebola au menu du sommet d’Addis

Union Africaine

Le prochain sommet de l’Union africaine (UA) se déroulera les 30 et 31 janvier prochains à Addis Abeba. Mais les ministres des Affaires étrangères des pays membres sont déjà sur place pour le travail préparatoire.

Ebola : les leçons d’une tragédie

Santé

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a reconnu dimanche avoir été lente à réagir à l'épidémie d'Ebola, et que cela devrait lui servir de leçon pour l'avenir.