19 millions de dollars pour développer la plaine de l’Oti

09/10/2015
19 millions de dollars pour développer la plaine de l’Oti

Suleiman Jasir Al-Herbish et Adji Otèth Ayassor

Un accord de financement d’un montant de 10 millions de dollars a été signé à vendredi à Lima en marge des Assemblées du FMI et de la Banque mondiale. Il concerne le projet d’aménagement et de mise en valeur des terres agricoles de la plaine de l’Oti.

L’appui est octroyé par l’OFID (Fonds de l’OPEP pour le Développement international).

L’accords a été signé par Adji Otèth Ayassor, le ministre de l’Economie, des Finances et de la Planification du développement et Suleiman Jasir Al-Herbish, directeur général de l’OFID.

Entre 2014 et 2015, le Togo a bénéficié d’une enveloppe globale de 28 millions de dollars de cet organisme pour la réalisation de projets dans le domaine de l’énergie, des infrastructures routières et de l’agriculture.

Adji Otèth Ayassor, Sidi Ould Tah et Kossi Assimaïdou

Un autre prêt de 9 millions de dollars, toujours pour la plaine de l’Oti sera officialisé prochainement à Lomé avec la BADEA (Arab Bank for Economic Development in Africa).

Sidi Ould Tah, le directeur général de la Banque a précisé qu’un volet assistance eau et assainissement était également prévu.

M. Tah a par ailleurs indiqué que dès 2016, l’institution qu’il dirige accorderait de nouvelles facilités pour le financement du secteur privé en Afrique. Il a en outre rappelé la disponibilité de la Banque à appuyer le secteur de la micro-finance, à assurer de l’assistance technique et à fournir un appui institutionnel.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Juste récompense

Culture

Lidi Bessi-Kama, médecin militaire et du sport a été récompensée par l’association des femmes leaders mondiales de Monaco.

Rentrée judiciaire à Abuja

Cédéao

La Cour de justice de la Cédéao vient d'effectuer sa rentrée judiciaire. L'ambassadeur togolais a salué le rôle joué par cette institution.

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.