300 millions pour la réconciliation

23/10/2014
300 millions pour la réconciliation

Mawussi Djossou Semodji

La Délégation de l’Union Européenne au Togo va subventionner pour 300 millions de Fcfa 26 projets élaborés par des organisations de la société civile en faveur de la réconciliation nationale.

La cérémonie de signature s’est déroulée jeudi en présence de Mawussi Djossou Semodji, ministre de la Planification et Ordonnateur national du Fonds européen de développement (FED) et Nicolas Berlanga-Martinez, représentant de l’UE à Lomé.

Le Programme d’appui à la société civile et à la réconciliation nationale (PASCRENA), lancé en 2012, est financé par l’UE.

Parmi les projets retenus, certains concernent des thématiques comme la chefferie traditionnelle, la question foncière ou l’emploi.

Les organisations de la société civile entendent prendre une part active à la mise en oeuvre des recommandations de la Commission ‘Vérité, justice et réconciliation’.

‘Le gouvernement tient à ce que les conclusions de la CVJR deviennent réalité. Il faut utiliser toutes les compétences des acteurs nationaux pour pouvoir atteindre cet objectif’, a indiqué M. Sémodji.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !