300 millions pour la réconciliation

23/10/2014
300 millions pour la réconciliation

Mawussi Djossou Semodji

La Délégation de l’Union Européenne au Togo va subventionner pour 300 millions de Fcfa 26 projets élaborés par des organisations de la société civile en faveur de la réconciliation nationale.

La cérémonie de signature s’est déroulée jeudi en présence de Mawussi Djossou Semodji, ministre de la Planification et Ordonnateur national du Fonds européen de développement (FED) et Nicolas Berlanga-Martinez, représentant de l’UE à Lomé.

Le Programme d’appui à la société civile et à la réconciliation nationale (PASCRENA), lancé en 2012, est financé par l’UE.

Parmi les projets retenus, certains concernent des thématiques comme la chefferie traditionnelle, la question foncière ou l’emploi.

Les organisations de la société civile entendent prendre une part active à la mise en oeuvre des recommandations de la Commission ‘Vérité, justice et réconciliation’.

‘Le gouvernement tient à ce que les conclusions de la CVJR deviennent réalité. Il faut utiliser toutes les compétences des acteurs nationaux pour pouvoir atteindre cet objectif’, a indiqué M. Sémodji.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Blitta va devenir un carrefour commercial

Développement

Dans 8 mois, les habitants de Blitta auront un nouveau marché. Une réalisation qui s'inscrit dans le cadre du PUDC.

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.