ACP-UE : le Togo pleinement engagé dans le processus de négociation

10/05/2017
ACP-UE : le Togo pleinement engagé dans le processus de négociation

Kossi Assimaïdou

Le processus de renégociation de l’Accord de Cotonou qui lie les pays ACP (Afrique, Caraïbe, Pacifique) et l’Union européenne a démarré.

Cet accord conclu en 2000 et révisé tous les 5 ans a constitué un tournant dans les relations de coopération.

La lutte contre la pauvreté demeure le pilier central et associe étroitement le dialogue politique et l'aide au développement.

L’accord a évolué afin de lui permettre de traiter davantage les questions telles que les changement climatiques, la sécurité alimentaire, la lutte contre le sida ou le renforcement de la sécurité dans les régions fragiles.

Le Togo, comme les autres pays africains, est associé à la redéfinition des termes du texte qui doit coller au plus près des réalités du moment. Depuis près de 20 ans, le continent a profondément changé.

Mardi, lors d’une réception à la délégation européenne à Lomé, le ministre de la Planification, Kossi Assimaïdou, a clairement indiqué que son pays était déterminé à prendre une part active dans le processus de préparation des négociations pour la signature d’un nouveau cadre partenariat.

M. Assimaïdou a par ailleurs remercié l’Union européenne pour ses appuis constants.

‘Depuis le  réengagement de l’ensemble des partenaires techniques et financiers en 2007, l’aide de l’UE s’est raffermie progressivement à travers l’exécution des projets et programmes dont l’impact sur l’environnement socio-économique des populations a été très bénéficiaire’, a-t-il indiqué.

Il a notamment cité le XIe FED (Fonds européen de développement) qui est le principal instrument d’aide de l’UE.

A ce titre, l’Union européenne a accordé au Togo un appui de 216 millions d’euros et d’une d’aide d’urgence d’environ 110 millions.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau contrat de management pour le 2 février ?

Tourisme

Le journal Focus Infos annonce la signature d’un contrat de management entre Emaar  Hospitality Group et la société Kaylan qui exploite l’hôtel du 2 février.

Levée d'écrou

Social

Trois enseignants condamnés en début de semaine à Kara pour tentative d'enlèvement dans une gendarmerie ont été libérés.

'Une étape importante vers l'apaisement en Guinée-Bissau'

Cédéao

Le président Faure Gnassingbé a salué mardi la nomination d’un Premier ministre de consensus en Guinée Bissau.

Le CHR d'Atakpamé va disposer d'une unité de soins critiques

Santé

L’hôpital régional d’Atakpamé disposera dans quelques semaines d’une unité de traumatologie ultra-moderne. Un don de la coopération israélienne.