APD : les Togolais à l’école japonaise

02/03/2013
APD : les Togolais à l’école japonaise

Un séminaire sur l’aide publique au développement est organisé du 4 au 15 mars à Yokohama (30km de Tokyo) par l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA).

Cette conférence a pour objectif de fournir aux participants une bonne compréhension sur la philosophie, l’approche et les modalités de l’aide publique au développement du Japon et une connaissance approfondie du partenariat entre le Japon et les pays d’Afrique francophone.

Un certain nombre de pays africains ont été conviés, dont le Togo, jugé éligible par le gouvernement japonais.

Plusieurs hauts fonctionnaires togolais seront présents. Ils travaillent à la présidence, à la primature, au ministère des Affaires étrangères, des Transports, du Commerce, de l’Economie et des Finances, de l’Agriculture et de la Planification.

Le chargé d’Affaires du Togo au Japon, Steve Bodjona, participera aussi aux différentes sessions d’information.

La JICA assiste les pays en développement en qualité d’agence d’exécution de l’APD japonaise. Selon sa vision d’un « Développement inclusif et dynamique », l’organisation contribue à résoudre les problèmes des pays en développement en recourant aux outils les mieux adaptés parmi une large panoplie de méthodes d’aide et à une approche à la fois régionale, nationale et par problème.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.