Accompagner la décentralisation

24/07/2017
Accompagner la décentralisation

Christoph Sanders

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.

Il contribuera à renforcer les capacités du ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales pour la mise en œuvre du processus de décentralisation. Il permettra également au gouvernement de cibler et de couvrir avec plus de précision les besoins financiers des collectivités locales et améliorer le suivi réalisé par les pouvoirs déconcentrés. 

La prestation de services, la transparence et la reddition des comptes seront renforcées dans les 5 Chefs-lieux de région (Tsévie, Atakpamé, Sokodé, Kara et Dapaong) ainsi que dans 8 autres villes secondaires. Une attention particulière sera porté à l’état civil afin d’accélérer et moderniser la délivrance des actes administratifs. 

Le processus de décentralisation est engagé depuis l’adoption d’une feuille de route qui prévoit la mise en œuvre d’une politique de démocratie locale, la création de communes et la tenue d’élections locales.

La convention a été signée lundi par le ministre de l’Administration territoriale, Payadowa Boukpessi, et les ambassadeurs de l’UE Nicolás Berlanga Martínez, et d’Allemagne, Christoph Sanders.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fantassins et excellents footballeurs

Sport

La 33e édition du championnat militaire et paramilitaire de football s’est achevée dimanche à Lomé sur la victoire du 4e régiment d’infanterie.

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.