Accord Open Sky entre le Togo et la Chine

22/07/2016
Accord Open Sky entre le Togo et la Chine

Un Boeing 777 d'Air China

Le directeur général adjoint de l’Aviation civile chinoise, Dong Zhiyi, se trouve à Lomé où il a signé vendredi plusieurs accords de coopération dans le domaine du transport aérien.

Le mémorandum d’entente a été signé côté togolais par le ministre des Transports,  Ninsao Gnofam,  en présence du directeur de l’Agence  nationale de l’aviation civile (ANAC), Dokissim Gnama-Latta et du directeur de la SALT (gestionnaire de l’aéroport de Lomé), Malick Natchamba. 

‘L’accord consacre la libéralisation  des services de transport aérien en permettant  aux compagnies des deux pays d’opérer librement sur toutes les routes aériennes de l’espace concerné sans limitations de fréquence ni de capacité. Par cet acte, nous mettons à la disposition de nos compagnies un instrument de coopération’, a déclaré M. Gnofam.

Les délégations chinoises et togolaises vendredi à Lomé

L’accord porte également sur la formation des personnels (pilotes et hôtesses) dans une Aviation Academy installée à Lomé et d’un centre de maintenance à l’aéroport de Niamtougou (Nord du Togo) dont la piste est en cours d’allongement grâce à un prêt de l’Exim Bank of China.

Pratiquement, une compagnie aérienne chinoise pourra desservir Lomé. Au Togo, seule Asky a la capacité d’ouvrir des routes vers la Chine. Son partenaire stratégique Ethiopian Airlines a des vols réguliers vers Beijing et Shanghai au départ d’Addis Abeba. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Partage des ressources

Coopération

L’Autorité du bassin du Mono (ABM) tient depuis vendredi à Lomé sa session ministérielle.

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Un moyen efficace de combattre le paludisme

Santé

La campagne de distribution de moustiquaires imprégnées a débuté jeudi à Notsé.

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.