Après 18 ans d’absence, l’IRD reprend ses activités

13/02/2012
Après 18 ans d’absence, l’IRD reprend ses activités

L’accord cadre de coopération scientifique et technique entre l’Institut de recherche pour le développement (IRD, ex-Orstom) et les universités de Lomé et de Kara a été signé lundi à Lomé.

C’est le retour de cet organisme public français après 18 ans d’absence au Togo.

La relance de la coopération va permettre de construire, de co-piloter et de co-gérer, des projets de recherche scientifique associant équipes togolaises et équipes françaises.

«L’Accord Cadre conclu aujourd’hui n’est pas bâti sur du vide. Il vient consolider des collaborations déjà lancées, notamment dans les domaines de l’entomologie, de la biodiversité et de la démographie », a souligné Bruno Bordage, le représentant régional de l’IRD dans la sous-région.

Etaient également présdents à la cérémonie de signature, Nicolas Warnery, l’ambassadeur de France au Togo, et Etienne Cazin, responsable du Service de coopération et d’action culturelle (SCAC) de l’ambassade de France.

L’Institut de recherche pour le développement (IRD) est un établissement public français à caractère scientifique et technologique, placé sous la double tutelle des ministères chargés de la Recherche et de la Coopération.

Il conduit depuis plus de 60 ans des activités de recherche, de valorisation et de formation en Afrique, en Méditerranée, en Amérique latine, en Asie et dans l'Outre-mer tropical français.

Ses chercheurs se consacrent à l'étude des milieux et de l'environnement, de la gestion durable des ressources vivantes, du développement des sociétés et de la santé en étroite collaboration avec les partenaires des pays du Sud.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !