Après 18 ans d’absence, l’IRD reprend ses activités

13/02/2012
Après 18 ans d’absence, l’IRD reprend ses activités

L’accord cadre de coopération scientifique et technique entre l’Institut de recherche pour le développement (IRD, ex-Orstom) et les universités de Lomé et de Kara a été signé lundi à Lomé.

C’est le retour de cet organisme public français après 18 ans d’absence au Togo.

La relance de la coopération va permettre de construire, de co-piloter et de co-gérer, des projets de recherche scientifique associant équipes togolaises et équipes françaises.

«L’Accord Cadre conclu aujourd’hui n’est pas bâti sur du vide. Il vient consolider des collaborations déjà lancées, notamment dans les domaines de l’entomologie, de la biodiversité et de la démographie », a souligné Bruno Bordage, le représentant régional de l’IRD dans la sous-région.

Etaient également présdents à la cérémonie de signature, Nicolas Warnery, l’ambassadeur de France au Togo, et Etienne Cazin, responsable du Service de coopération et d’action culturelle (SCAC) de l’ambassade de France.

L’Institut de recherche pour le développement (IRD) est un établissement public français à caractère scientifique et technologique, placé sous la double tutelle des ministères chargés de la Recherche et de la Coopération.

Il conduit depuis plus de 60 ans des activités de recherche, de valorisation et de formation en Afrique, en Méditerranée, en Amérique latine, en Asie et dans l'Outre-mer tropical français.

Ses chercheurs se consacrent à l'étude des milieux et de l'environnement, de la gestion durable des ressources vivantes, du développement des sociétés et de la santé en étroite collaboration avec les partenaires des pays du Sud.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

D1 : AS Togo Port prend la tête

Sport

Lors de la 14e journée de D1, disputée dimanche, Anges et Sémassi ont fait match nul (0-0).

Travail remarquable

Coopération

Implantée dans une cinquantaine de pays, dont le Togo, PLAN est une organisation non gouvernementale de solidarité internationale qui agit pour donner aux enfants et aux jeunes les plus marginalisés les moyens de construire leur avenir.

SCAPE : lever certains obstacles

Développement

La SCAPE, Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi, est la feuille de route que s’est donné le gouvernement pour assurer le développement économique du pays. Elle nécessite d’importants moyens et le concours actif des donateurs.

Chaude ambiance à la FTF

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) est secouée par une énième crise. L’ancien président de la Fédé, Tata Avlessi, s’oppose à son successeur, Gabriel Améyi,