Après Dieu, le Togo seul maître à bord

23/01/2008
Après Dieu, le Togo seul maître à bord

Gouvernement, secteur public et privé et représentants de la société civile se sont retrouvés mercredi à Lomé pour évoquer la « Déclaration de Paris » qui porte sur le financement de l'aide. Cette déclaration contient cinq chapitres essentiels dont l'un relatif à l'appropriation de cette aide. En d'autres termes, chaque pays est désormais maître à bord. Ce ne sont plus les partenaires internationaux qui fixent les grandes axes du développement, mais c'est désormais aux pays à identifier les priorités et les aides nécessaires.

Exemple : si le Togo décide d'investir dans la santé ou dans le tourisme, les partenaires au développement devront l'accompagner pour développer ces secteurs.La « Déclaration de Paris » est importante car elle intervient à un moment ou le Togo renoue avec ses partenaires traditionnels après quatorze de gel de la coopération.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.

A livres ouverts

Culture

La Foire internationale du livre de Lomé (FI2L)  aura lieu du 10 au 13 novembre à Lomé sur le site de la Blue Zone de Cacavéli.

Rentrée des avocats

Justice

Le barreau de Lomé a effectué vendredi sa rentrée solennelle au Palais de justice de Lomé.