Après les ponts, la télévision

30/12/2009
Après les ponts, la télévision

La chaine francophone TV5 pourra bientôt être reçue gratuitement au Togo et des journalistes togolais iront se perfectionner en Chine. C’est le résultat d’un voyage que vient d’effectuer au Canada et à Beijing le ministre de la Communication, Oulégoh Kéyéwa.
A Ottawa, lors de la réunion des ministres de la Francophonie, M. Kéyéwa a soulevé une question relative à la diffusion de TV5. Le Togo est en effet le seul pays d’Afrique francophone à ne pas avoir un accès libre et gratuit. Le signal est relayé par des opérateurs privés qui facturent le service.
Une situation paradoxale qu’avait signalé à l’OIF le président Faure Gnassingbé lors du dernier sommet de la Francophonie de Québec.
Un protocole sera prochainement signé entre les autorités togolaises et TV5 pour diffuser la chaîne librement dans tout le pays. La demande de Lomé a été fortement appuyée par la France, la Belgique, le Canada et le Luxembourg
Oulégoh Kéyéwa s’est ensuite rendu en Chine pour discuter d’une collaboration plus active avec la CCTV-F (canal français de la CCTV) et avec l’agence Chine nouvelle (Xinhua). En projet, la formation de longue durée de journalistes togolais et la fourniture de programmes aux chaînes publiques et privées.
Le ministre a également visité plusieurs usines spécialisées dans le matériel broadcast (régies, caméras, etc…), les émetteurs et les décodeurs.
La chaine de télévision publique togolaise (TVT) a un besoin urgent de moderniser ses équipements. Sa prochaine diffusion satellite impose de passer de l’analogique au numérique.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.

Votez pour eux !

Culture

Toofan a été nominé aux MTV Africa Music Awards dans la catégorie ‘meilleur groupe’

Comment le numérique va changer la vie des agriculteurs

Tech & Web

A Paris, Cina Lawson a expliqué comment la numérique pouvait s'inscrire dans une logique de développement de l'agriculture. 

'Il n'y a pas de fatalité à la famine'

Développement

Le président Faure Gnassingbé a pris part jeudi à New York à un side event sur le thème de l’élimination de la faim.