Assistance post-inondations

05/06/2013
Assistance post-inondations

Le conseil d'administration de la Banque mondiale a approuvé mardi un financement de 14 millions de dollars en faveur du Togo destiné à aider à la réhabilitation des routes et des infrastructures urbaines endommagées lors des inondations de 2010.

Le projet comporte deux volets : le premier concerne la réhabilitation d’infrastructures comme les égouts et les caniveaux dans les quartiers défavorisés de Lomé. Le second a pour objectif de renforcer les capacités des institutions impliquées dans la gestion des services urbains.

"Plus de 86.000 personnes ont été touchées dans tout le pays, dont beaucoup vivaient principalement dans des poches basses de Lomé", explique Jamal Saghir, le directeur du Développement durable à la Banque mondial, en charge de l’Afrique. «Ce financement va permettre au gouvernement d’étendre la réhabilitation du système de drainage et des routes tout en réduisant les perturbations des services urbains."

Concrètement, les 14 millions de dollars serviront à rénover 5km de routes secondaires et à reconstruire un réseau de drainage des eaux de pluie de 10km.

Cet appui s'inscrit dans le cadre du Projet d'urgence de réhabilitation d'infrastructures et des services électriques (PURISE) en cours d'exécution.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.