Assistance post-inondations

05/06/2013
Assistance post-inondations

Le conseil d'administration de la Banque mondiale a approuvé mardi un financement de 14 millions de dollars en faveur du Togo destiné à aider à la réhabilitation des routes et des infrastructures urbaines endommagées lors des inondations de 2010.

Le projet comporte deux volets : le premier concerne la réhabilitation d’infrastructures comme les égouts et les caniveaux dans les quartiers défavorisés de Lomé. Le second a pour objectif de renforcer les capacités des institutions impliquées dans la gestion des services urbains.

"Plus de 86.000 personnes ont été touchées dans tout le pays, dont beaucoup vivaient principalement dans des poches basses de Lomé", explique Jamal Saghir, le directeur du Développement durable à la Banque mondial, en charge de l’Afrique. «Ce financement va permettre au gouvernement d’étendre la réhabilitation du système de drainage et des routes tout en réduisant les perturbations des services urbains."

Concrètement, les 14 millions de dollars serviront à rénover 5km de routes secondaires et à reconstruire un réseau de drainage des eaux de pluie de 10km.

Cet appui s'inscrit dans le cadre du Projet d'urgence de réhabilitation d'infrastructures et des services électriques (PURISE) en cours d'exécution.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.