Assistance post-inondations

05/06/2013
Assistance post-inondations

Le conseil d'administration de la Banque mondiale a approuvé mardi un financement de 14 millions de dollars en faveur du Togo destiné à aider à la réhabilitation des routes et des infrastructures urbaines endommagées lors des inondations de 2010.

Le projet comporte deux volets : le premier concerne la réhabilitation d’infrastructures comme les égouts et les caniveaux dans les quartiers défavorisés de Lomé. Le second a pour objectif de renforcer les capacités des institutions impliquées dans la gestion des services urbains.

"Plus de 86.000 personnes ont été touchées dans tout le pays, dont beaucoup vivaient principalement dans des poches basses de Lomé", explique Jamal Saghir, le directeur du Développement durable à la Banque mondial, en charge de l’Afrique. «Ce financement va permettre au gouvernement d’étendre la réhabilitation du système de drainage et des routes tout en réduisant les perturbations des services urbains."

Concrètement, les 14 millions de dollars serviront à rénover 5km de routes secondaires et à reconstruire un réseau de drainage des eaux de pluie de 10km.

Cet appui s'inscrit dans le cadre du Projet d'urgence de réhabilitation d'infrastructures et des services électriques (PURISE) en cours d'exécution.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.