Chine et Togo sur le pont

14/08/2009
Chine et Togo sur le pont

Le ministre des Travaux publics et des Transports, Komlan Kadjé, a effectué jeudi une visite à Amakpapé pour constater l'état d'avancement des travaux de construction du pont détruit depuis juillet 2008 par des pluies diluviennes. Sur place, les ingénieurs de la Société nationale chinoise des ponts et chaussées sont à pied d'Œuvre pour achever les travaux.

« Je suis satisfait de l'avancement des travaux, je constate que le travail est fait avec rigueur et minutie pour livrer à notre pays un bel ouvrage », a déclaré le ministre.  Le nouveau pont, en voie de finition, a une largeur d'ouverture de 108 mètres contre 56 mètres pour le précédent. Il devra être livré d'ici novembre prochain.

Selon les experts, la durée de vie de cet ouvrage devrait dépasser les 50 ans.

La construction de l'ouvrage a coûté 2,7 milliards de Fcfa, entièrement financé par l'Etat chinois.

Outre ce pont, ceux de Togblékopé et de lilikopé sont également en voie d'achèvement.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.