Communiquer en milieu rural

31/01/2008
Communiquer en milieu rural

La FAO (Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture) a accordé au gouvernement togolais, un don de 204.000 dollars pour la mise en oeuvre de sa politique de communication en milieu rural, a appris Republicoftogo.com de source officielle. Cette subvention couvrira notamment des études thématiques sectorielles sur l'état des lieux des médias et de la communication pour le développement au Togo et  l'organisation d'un atelier national chargé de définir la stratégie de communication

Ces fonds permettront également la rédaction d'une politique nationale de communication pour le développement rural et les moyens de la mettre en Œuvre. 

"Plusieurs activités sont prévues dans le cadre de cette assistance notamment le lancement de dix études spécifiques et thématiques faisant l'état des lieux de la communication et l'organisation de rencontres dans les différentes régions du pays, afin d'identifier les besoins en information et en communication des différents acteurs du développement", a expliqué un responsable du ministère de la Communication.

 

Le Togo a décidé de définir, en collaboration avec des partenaires internationaux, une stratégie nationale de communication pour le développement rural.

Un accent particulier est mis sur les besoins en communication, notamment dans le cadre du Programme national de sécurité alimentaire (PNSA).

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation. 

C'est bien, mais peut mieux faire

Uemoa

Les Etats membres de l’UEMOA doivent renforcer leurs capacités de mobilisation des recettes fiscales.