Conseil exécutif de la Cen-Sad à Rabat

08/02/2009
Conseil exécutif de la Cen-Sad à Rabat

Le ministre des Affaires étrangères, Koffi Esaw (photo), participera à partir de lundi à Rabat (Maroc) à une réunion des pays membres de de la Communauté des Etats sahélo-sahariens (Cen-Sad). Au centre des discussions, le développement rural et de la gestion des ressources naturelles. La Cen-Sad comprend 28 pays, dont le Togo.

Des ministres chargés de l'économie, des finances, du plan, de l'intérieur et de la sécurité prendront également part à cette 17e session du conseil exécutif de la Cen-Sad, a indiqué le ministère marocain dans un communiqué.Les participants devraient se pencher sur "l'Etat d'avancement de la stratégie de développement rural et de gestion des ressources naturelles de l'espace Cen-Sad", a ajouté le ministère.

La prévention et le règlement des conflits, et la libre circulation des personnes dans cette zone d'Afrique devraient également être abordées.

Une réunion d'experts représentant les pays membres s'est ouverte samedi à Rabat. Elle devait arrêter l'ordre du jour de la réunion ministérielle, a indiqué l'agence marocaine Map.

Créée en février 1998 à Tripoli (Libye), la Cen-Sad - que le Maroc a intégrée en 2001 - vise notamment à faire de l'espace sahélo-saharien une zone de développement économique et de libre-échange.

La 16e session du Conseil exécutif de la Cen-Sad s'était tenue en juin 2008 à Cotonou.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.