Corridor à risques pour les enfants

20/06/2017
Corridor à risques pour les enfants

Tchabinandi Yentcharé-Kolani

L’Union Européenne a annoncé mardi le financement du projet régional de protection des enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos (CORAL). Le   montant alloué est de 1,45 milliard de Fcfa.

Prévu pour une durée de trois ans (2017-2020) dans cinq pays le long du corridor ( Bénin, Côte d’ivoire, Nigéria, Ghana et Togo), CORAL vise à améliorer la protection des enfants migrants et d’améliorer leur accès à des opportunités de développement.

25 localités dans le cadre du projet sont concernées dont 4 pour le Togo, Lomé, Aného, Vogan et Kévé. 5.000 enfants en seront bénéficiaires.

Cette initiative intervient au moment où l’on constate une augmentation significative des migrants et des déplacements d’enfants et de leurs familles sur cet axe', a fait observer la ministre de l’Action sociale, Tchabinandi Yentcharé-Kolani.

CORAL est un moyen d’accompagner les gouvernements de la région dans la mise en œuvre d’actions visant à apporter une réponse à la problématique de la mobilité des enfants, a expliqué de son coté Nicolas Berlanga-Martinez, l’ambassadeur européen au Togo.

Le projet comporte trois axes, le renforcement des mécanismes de protection communautaire, un meilleur encadrement institutionnel, local national et transnational et une meilleure coordination des services de la protection de l’enfance.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation. 

C'est bien, mais peut mieux faire

Uemoa

Les Etats membres de l’UEMOA doivent renforcer leurs capacités de mobilisation des recettes fiscales.