Coton : le Togo va bénéficier de l'expertise brésilienne

22/10/2015
Coton : le Togo va bénéficier de l'expertise brésilienne

Le projet de coopération est baptisé ‘Coton4+Togo’

Une délégation composée de techniciens de l’entreprise brésilienne de recherche agricole (NEBRAPA) et de l’Agence de Coopération (ABC) effectue une visite de travail au Togo.

Les experts brésiliens et leurs collègues togolais de l’Institut togolais de recherche agronomique (ITRA) se sont rendus dans le nord du pays pour visiter les plantations dans le cadre du projet de coopération agricole baptisé ‘Coton4+Togo’.

Le Tchad, le Burkina Faso, le Bénin et le Mali bénéficient déjà de ce programme de promotion du coton africain.

‘J’ai discuté avec la délégation de l’agence brésilienne de coopération. Elle estime que le Togo est très bien organisé pour ce joindre à ce projet. Nous avons devant nous une belle coopération sud-sud dans lequel nous sommes disposés à travailler’, a indiqué Antonio Carlos de Salles Menezes, l’ambassadeur du Brésil à Lomé.

Le diplomate s’est au passage félicité de la prochaine réouverture de la représentation togolaise à Brasilia.

En février dernier, en visite officielle au Brésil, le ministre des Affaires étrangères Robert Dussey, avait annoncé la nomination prochaine d’un ambassadeur.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.