Coton : produire plus et mieux

03/11/2017
Coton : produire plus et mieux

Près de Sao Paulo, un laboratoire chargé de tester la qualité du coton

Le Brésil a lancé en 2009 un programme de coopération technique dans le domaine du coton en Afrique de l’ouest. 

Baptisé ‘Cotton-4’, cette initiative est conduite par l’Agence brésilienne de coopération (ABC), qui dépend du ministère des Relations extérieures, en partenariat avec l’Entreprise brésilienne de recherche agricole (Embrapa).

La deuxième phase du projet, lancé en 2015, associe le Togo. 

C’est le ‘Cotton-4 +Togo’. Il s’agit principalement de disséminer l’information auprès des petits producteurs, de former la main d’œuvre, de revitaliser des laboratoires dans les pays partenaires et de mettre en place une banque de stockage collectif.

Le gouvernement brésilien prévoit d’allouer près de 5 millions de dollars aux pays bénéficiaires (Bénin, Burkina Faso, Tchad Mali et Togo) pour cette 2ephase.

Une délégation brésilienne se trouve actuellement au Togo afin d’évaluer la mise en œuvre du projet test.

Sur le site expérimental de Kolokopé (région des Plateaux) où le programme a été lancé par l’Institut togolais de recherche agronomique (Itra), les experts ont noté des résultats satisfaisants.

‘Le transfert de technologie est complet et toutes les connaissances transmises sont appliquées sur le terrain", s’est félicité le chef de la mission, Viera Armando.

Pour relancer la filière, les Brésiliens recommandent la réduction drastique de l’utilisation des pesticides et à l’usage d’autres cultures à base de plantes de couverture pour fertiliser les sols, conformément aux exigences du marché international.

Le Togo ambitionne produire dans le futur 200.000 tonnes annuels (118.000 aujourd’hui).

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Hub scientifique

Coopération

La Société ouest-africaine de chimie tient à partir de mardi à Lomé ses 19e Journées scientifiques. 

Anticiper la réduction de l'APD

Développement

L’aide publique au développement (APD) demeure une source de financement très importante pour le Togo.

'Nous avons veillé à l’ouverture du marché à la concurrence'

Tech & Web

Les deux opérateurs de téléphonie mobile viennent de lancer leurs services 4G. La fibre se déploie. Bref, le Togo est en train de rattraper son retard.

Des lentilles artificielles pour lutter contre la cataracte

Santé

La cataracte apparaît chez les personnes âgées de plus de 50 ans. Elle est très répandue au Togo. Mais elle peut heureusement être traitée.