Croissance et emploi

23/01/2009
Croissance et emploi

L'AFD s'engage à aider grandes et petites entreprises au Togo pour promouvoir la croissance et l'emploi. C'est ce qu'a indiqué mercredi Jean-Michel Severino, le directeur général de l'Agence française de développement lors d'un entretien avec le chef de l'Etat.

L'AFD a consacré en 2008 près de 17 millions d'euros en faveur du Togo. Début janvier, Brice  Hortefeux, alors ministre français de l'Immigration, avait signé à Lomé deux conventions de don de l'AFD pour l'achat de médicaments antirétroviraux (ARV) et pour l'amélioration de l'accès à l'eau potable dans la capitale.L'Agence française aidera également cette année au renforcement du secteur de la santé (développement des centres de transfusion sanguine et lutte contre le sida).

« La France demeure le premier partenaire technique et financier bilatéral du Togo », a rappelé M. Severino qui souhaite que l'effort porte désormais sur une aide directe au secteur privé. « Grâce à la mise en place des instruments de financement du secteur privé du groupe de l'AFD, nous allons mettre au profit des petites comme grandes entreprises togolaises, le maximum d'instruments utiles pour promouvoir la croissance et l'emploi », a précisé le patron de l'Agence.

L'AFD est au cŒur du dispositif français de l'aide publique en faveur des pays pauvres. Sa mission : participer au financement du développement.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Merci à Faure Gnassingbé

Cédéao

Le nouveau Premier ministre bissau guinéen, Aristides Gomes, va entamer une tournée ouest-africaine qui le mènera à Lomé.

Les droits des personnes est au cœur du développement

Développement

Le gouvernement togolais travaille pour garantir un développement inclusif, équitable et durable.

Sida : appui américain

Santé

Les Etats-Unis aident le Togo et d'autres pays africains à lutter plus efficacement contre le sida. Et fournit des moyens financiers.

N'avalez pas trop vite

Santé

Le marché de la contrefaçon de médicaments ne s’est jamais aussi bien porté.