Davantage de moyens pour la Fosep

08/02/2010
Davantage de moyens pour la Fosep

Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Atcha Titikpina, a réceptionné lundi les équipements offerts par l’Union européenne pour la sécurisation du processus électoral.
Cinq ambulances 4X4, 110 motos (avec autant de casques offerts par Necotrans/ITC-Dacia), 30 Pick up , du matériel de transmission et de maintien de l’ordre permettront aux membres de la Fosep, la force conjointe police/gendarmerie mise en place pour la campagne, de mener leur mission dans de meilleures conditions.
« Notre problème était le manque chronique de moyens. La réception de ces équipements va permettre à la Fosep de sécuriser les élections en toute quiétude ; un scrutin que nous voulons tous libres et sans violences", a indiqué M. Titikpina.
Le chef de la mission de l'Union Européenne au Togo, Patrick Spirlet, s’est pour sa part félicité de la bonne marche des opérations de sécurisation rendues possible grâce à l’aide de l’Union européenne et de l'Agence française de développement (AFD).
La cérémonie s'est déroulée en présence des ambassadeurs de France et d’Allemagne au Togo, respectivement Dominique Renaux et Alexander Beckman ainsi que de la représentante du Pnud et des officiers et sous officiers de la police et de la gendarmerie.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.

Le paiement mobile représente un axe de croissance

Tech & Web

La banque mobile et les applications de paiement ont fait une timide apparition au Togo ces dernières années. Mais tout devrait s'accélérer. 

La directrice des Peace Corps reçoit Frédéric Hegbe

Coopération

L’ambassadeur du Togo aux Etats-Unis, Frédéric Edem Hegbe, s’est entretenu mercredi avec la directrice nationale des Peace Corps, Joséphine K. Olsen.

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.