Diversification économique et développement durable

27/11/2015
Diversification économique et développement durable

Bernadette legzim-Balouki vendredi à Vienne

La conférence ministérielle des pays les moins avancés (PMA), membres de l’ONUDI, s’achève vendredi à Vienne. Bernadette legzim-Balouki, la ministre du Commerce, de l’Industrie, de la Promotion du secteur privé et du Tourisme y participe.

Cette réunion est organisée en prélude à la XVIe session de la conférence générale de l’ONUDI (30 novembre-4 décembre).

A Vienne, les délégués ont tenté d’identifier les obstacles qui entravent les PMA dans leur processus de diversification économique et d’identifier les moyens de relever les défis inhérents au développement durable à l’horizon 2030.

Lors de la XVIe session, le directeur général de l’ONUDI proposera la signature d’un addendum portant sur la période d’exécution du Cadre de coopération technique (CCT) entre le Togo et l’Organisation sur la période 2016-2018.

L’objectif est d’assurer une cohérence vis-à-vis du cycle de programmation des bailleurs de fonds.

L’ONUDI est l’institution spécialisée des Nations Unies chargée de promouvoir le développement industriel pour la réduction de la pauvreté, la mondialisation inclusive et la sauvegarde d’un environnement durable.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Indice harmonisé des prix à la consommation : un casse-tête

Cédéao

La Cédéao vient d’achever à Lomé une réunion consacrée à l'état d'avancement des outils du traitement de l'indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) des pays membres.

Alliance contre l'extrémisme

Cédéao

Un sommet conjoint Cédéao-CEEAC sur la paix, la radicalisation et l'extrémisme violent aura lieu prochainement à Lomé.

Un projet humanitaire

Justice

L’Union européenne accompagne depuis plusieurs années le Togo dans un programme de modernisation de la justice. Le chantier est vaste et complexe.

La Chambre des notaires prend acte

Justice

Cinq nouveaux notaires ont prêté serment jeudi devant la Cour d’appel de Lomé. La profession est en pleine mutation.