Don du Japon

08/04/2009
Don du Japon

Le Japon a fait don mardi au gouvernement togolais d'un montant de 3,5 milliards de Fcfa destiné à répondre aux besoins alimentaires de la population. Une cérémonie s'est déroulée au ministère des Affaires étrangères à Lomé en présence du chef de la diplomatie, Koffi Esaw, et de l'ambassadeur du Japon au Togo, Okamura Yushifumi.

Lors d'une rencontre le même jour avec le Premier ministre, Gilbert Houngbo, le diplomate japonais a réitéré l'engagement de son pays à accompagner les efforts du Togo en matière de promotion de la démocratie, de l'Etat de droit et du développement.Le 21 mars dernier, le ministre japonais des Affaires étrangères, Hirofumi Nakasone, avait annoncé à Gaborone l'octroi d'une aide de 500 millions de dollars destinée principalement à l'Afrique. Parmi les bénéficiaires, le Togo, le Burkina, le Mali, le Ghana et la Côte d'Ivoire.

Tokyo s'est récemment réengagé au Togo; d'abord en faisant une croix sur une partie de la dette; ensuite en offrant plus de 2 milliards de Fcfa pour la construction d'une soixantaine de bâtiments scolaires et la réhabilitation de centres de santé dans les Savanes, la Kara et la région maritime.

Le président Faure Gnassingbé effectuera une visite officielle au Japon dans le courant de l'année.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La FTF assure

Sport

Nouvelle saison. Le championnat de première division débute le 23 septembre avec 7 rencontres à l’affiche.

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.