Encadrer l’adoption internationale

01/02/2010
Encadrer l’adoption internationale

Dominique Renaux, l’ambassadeur de France au Togo, a clôturé le 28 janvier un séminaire sur la protection des enfants et sur la coopération en matière d’adoption internationale. Des dispositions qui s’inscrivent dans le cadre de la Convention de la Haye du 29 mai 1993.

Cette réunion a rassemblé des magistrats, des avocats, des notaires, des membres du Comité national des enfants du Togo (CNAET) et des travailleurs sociaux de la direction générale de la protection de l’enfant.

Un séminaire financé par la France avec l’appui de la Fondation « Terre des hommes ». Mémounatou Ibrahima, la ministre togolaise de l’Action sociale, de la Promotion de la Femme, de la Protection de l’Enfant et des Personnes âgées, s’est félicitée de la qualité des échanges et a rappelé la volonté de son pays de lutter contre le trafic des enfants et de mieux encadrer les demandes d’adoption vebant de l’étranger.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.

Votez pour eux !

Culture

Toofan a été nominé aux MTV Africa Music Awards dans la catégorie ‘meilleur groupe’

Comment le numérique va changer la vie des agriculteurs

Tech & Web

A Paris, Cina Lawson a expliqué comment la numérique pouvait s'inscrire dans une logique de développement de l'agriculture. 

'Il n'y a pas de fatalité à la famine'

Développement

Le président Faure Gnassingbé a pris part jeudi à New York à un side event sur le thème de l’élimination de la faim.