Engagements en faveur de la jeunesse

06/09/2010
Engagements en faveur de la jeunesse

Thierry Lakougnon (photo), le président du Conseil national de la jeunesse (CNJ) revient du Mexique où il a participé à la conférence mondiale des jeunes qui s’est déroulée du 23 au 27 août.

Pour la délégation togolaise, cette conférence a été l’occasion de « mesurer le degré d’implication de la jeunesse dans les politiques de développement de leur pays », selon M. Lakougnon.

Le président du CNJ revient sur les temps forts de la rencontre.

Republicoftogo.com : Quels ont été les thèmes de discussion évoqués au Mexique ?
Thierry lakougno : Cette rencontre mondiale avait pour objectif d’amener les représentants des 153 Etats membres de l’ONU et des organisations de la société civile à identifier les priorités d'action pour les jeunes qui devront être inscrits dans l'agenda international du développement afin d’envisager des résultats qui iront au-delà des Objectifs du Millénaire pour le Développement OMD) en 2015.
A la fin des travaux, une déclaration des gouvernements a été adoptée.
Celle-ci définit de manière globale les priorités d'action sur les thématiques de la pauvreté et de l'exclusion, de l'emploi, de l'éducation, de la technologie, de la santé, de l'égalité des sexes, de la sécurité, de la justice sociale et des droits de l'homme, du développement durable, de la migration internationale, de la participation citoyenne, du partenariat global et de la coopération.
La conférence a été un utile lieu d’échanges entre les représentants gouvernements et les ONG avec, nous l’espérons, des décisions concrètes.
Republicofotogo.com : Les jeunes togolais ont-ils lieu d’être optimiste au terme des débats ?
Thierry Lakougnon : J’ai pu mesurer la prise de conscience morale des gouvernements à reconnaître l'importance de la jeunesse en tant qu'acteur incontournable du développement et leur engagement à associer les jeunes aux processus de prise de décisions.
Je me suis rendu compte du niveau substantiel d'implication de la jeunesse de pays frères aux prises de décisions les concernant et surtout de la manifestation tangible de la volonté politique de certains gouvernements en matière de responsabilisation des jeunes au sein des instances décisionnelles.
Tout cela me conforte dans ma conviction que l'avenir de mon pays, le Togo, repose sur l'engagement citoyen des jeunes dans le travail.
J’observe, après avoir participé à ce Forum des jeunes, que les aînés ont pris conscience des échecs successifs des politiques antérieures.
Ils ont choisi désormais de faire confiance à la jeunesse pour relever les défis majeurs qui se présentent au monde. Il faut donc qu'ils agissent comme ils le disent.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.

A livres ouverts

Culture

La Foire internationale du livre de Lomé (FI2L)  aura lieu du 10 au 13 novembre à Lomé sur le site de la Blue Zone de Cacavéli.

Rentrée des avocats

Justice

Le barreau de Lomé a effectué vendredi sa rentrée solennelle au Palais de justice de Lomé.