Entretien avec le directeur exécutif de l’UNFPA

27/09/2012
Entretien avec le directeur exécutif de l’UNFPA

Le président Faure Gnassingbé a rencontré ce matin à New York le Dr Babatunde Osotimehin, directeur exécutif du Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA).

Le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) a été créé en 1967, mais n’est devenu opérationnel qu’en 1969. C’est une agence internationale de développement qui fait la promotion des droits de chaque femme, homme et enfant, á jouir d’une vie de bonne santé et d’égal accès aux opportunités. L’UNFPA est effectivement présent au Togo depuis 1972 dans différents domaines d’intervention comme la planification familiale, la lutte contre le sida, la promotion de l’égalité des genres.

L’organisation onusienne est également active dans le renforcement des capacités des institutions nationales et des OSC en matière de promotion et de protection des droits de l’homme (justice transitionnelle, monitoring et reporting sur les droits de l’homme, administration de la justice, modernisation des lois, consolidation de la démocratie et de l’Etat de droit, etc…

Les thèmes de discussion n’ont donc pas manqué entre Faure Gnassingbé et le patron du Fonds. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.

Un festival qui a de la tenue

Culture

Le FIMO228, le Festival international de la mode au Togo, aura lieu du 20 au 25 février à Lomé, a indiqué mercredi son concepteur Jacques Logoh.

La rougeole est encore très présente au Togo

Santé

Une nouvelle campagne de vaccination contre la rougeole, destinée aux enfants de 6 mois à 14 ans, se déroulera du 12 au 18 février au plan national.

Valoriser les oeuvres des créateurs togolais

Culture

L’ambassadeur du Togo à Paris, Calixte Batossie Madjoulba, a réuni mardi soir plusieurs centaines d’invités pour le vernissage de l’exposition ‘Art’borescence’.