Espoirs d'une relance du Conseil de l'Entente

13/07/2009
Espoirs d'une relance du Conseil de l'Entente

Les chefs d`Etat des pays membres du Conseil de l`entente, dont le président du Togo, Faure Gnassingbé, se sont rencontrés le week-end dernier à Yamoussoukro pour réfléchir aux stratégies permettant de relancer cet outil d'intégration laissé à l'abandon depuis plusieurs années. Un communiqué sanctionnant les travaux souligne que « les chefs d`Etat se sont félicités des efforts faits par les Etats membres en vue de sauvegarder et de relancer le Conseil de l`entente et ses Institutions spécialisées qui constituent de précieux outils d`intégration sous-régionale ».

Les leaders régionaux se sont intéressés aux finances de l'organisation ; des finances mal en point et se sont engagés à faire « des efforts supplémentaires » pour relancer les activités de l'institution.Pour ce qui est du Fonds d`entraide et de garantie du conseil de l`entente -le principal instrument de développement- les chefs d`Etat ont recommandé l`accélération et la finalisation de l`audit comptable et financier en cours dans un délai de deux mois, indique le communiqué officiel.

La prochaine conférence se tiendra à Cotonou fin 2009.

Le Conseil regroupe les pays suivants : Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Niger et Togo.

En photo : Faure Gnassingbé accueilli à son arrivée à l'aéroport de Yamoussoukro par Laurent Gbagbo

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.

Un refuge efficace contre les moustiques

Santé

Le ministère de la Santé va fournir à la population près d’un million de moustiquaires imprégnées de longue durée d’action (MILDA).

Lutter efficacement contre le cancer

Santé

Le Togo ambitionne de se doter d’un institut de cancérologie. Pour y parvenir, il a besoin d’argent et de compétences.