Espoirs d'une relance du Conseil de l'Entente

13/07/2009
Espoirs d'une relance du Conseil de l'Entente

Les chefs d`Etat des pays membres du Conseil de l`entente, dont le président du Togo, Faure Gnassingbé, se sont rencontrés le week-end dernier à Yamoussoukro pour réfléchir aux stratégies permettant de relancer cet outil d'intégration laissé à l'abandon depuis plusieurs années. Un communiqué sanctionnant les travaux souligne que « les chefs d`Etat se sont félicités des efforts faits par les Etats membres en vue de sauvegarder et de relancer le Conseil de l`entente et ses Institutions spécialisées qui constituent de précieux outils d`intégration sous-régionale ».

Les leaders régionaux se sont intéressés aux finances de l'organisation ; des finances mal en point et se sont engagés à faire « des efforts supplémentaires » pour relancer les activités de l'institution.Pour ce qui est du Fonds d`entraide et de garantie du conseil de l`entente -le principal instrument de développement- les chefs d`Etat ont recommandé l`accélération et la finalisation de l`audit comptable et financier en cours dans un délai de deux mois, indique le communiqué officiel.

La prochaine conférence se tiendra à Cotonou fin 2009.

Le Conseil regroupe les pays suivants : Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Niger et Togo.

En photo : Faure Gnassingbé accueilli à son arrivée à l'aéroport de Yamoussoukro par Laurent Gbagbo

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.