Exercice conjoint des agents de patrouille frontalière

04/04/2014
Exercice conjoint des agents de patrouille frontalière

Le Bureau international des stupéfiants et de la répression (INL) du Département d'Etat a organisé fin mars à Accra une semaine de formation sur les interdictions douanières internationales (International Border Interdiction Training-IBIT). Information donnée vendredi par l’ambassade américaine à Lomé.

Le Togo était présent avec d’autres pays parmi lesquels le Ghana, le Bénin, le Burkina Faso, le Niger et le Nigeria. Animé par des experts, l’atelier était axé sur des exercices pratiques et des sorties de terrain, dans le but de renforcer les techniques d'inspection et les méthodes utilisées par les agences de répression homologues dans leurs pays respectifs. 

Un exercice pratique a été conduit à la frontière Togo-Ghana à Aflao. Les participants ont appliqué les connaissances acquises en vue de démontrer leurs techniques d'inspection, de détection, de traitement des personnes et des marchandises et de saisies sur des véhicules. Ces exemples reflètent des situations réelles que les agents de patrouille frontalière du Ghana et du Togo rencontrent habituellement. 

Le but du programme IBIT de l'INL est de fournir une formation professionnelle de premier choix aux agences étrangères des douanes et de la protection des frontières pour lutter contre la contrebande, le trafic d’armes et de drogue.

Le Togo avait envoyé à Accra des douaniers, des policiers et des responsables de l’administration portuaire.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !