Gérer les catastrophes naturelles

25/11/2015
Gérer les catastrophes naturelles

Inondations récurrentes en cas de fortes pluies

Le Togo et la Banque Mondiale ont mis en place il y a 3 ans le Projet de gestion intégrée des catastrophes et des terres (PGICT).

Ce dispositif d’un montant de 16 millions de dollars, en partie financé par la BM, a pour objectif de renforcer les capacités institutionnelles pour la gestion des risques d’inondations et de dégradation des sols dans les zones rurales et urbaines. Il a également comme finalité de garantir la gestion durable des terres dans les écopaysages ciblés et les zones soumises aux aléas climatiques

Le Togo a élaboré une stratégie nationale de gestion de catastrophes qui comprend, notamment, un plan d'organisation des secours d'urgence et un programme national pour l'adaptation aux changements climatiques.

D’importants efforts ont été réalisés depuis plusieurs années avec de grands travaux d'assainissement dans les villes, la pose d’épis sur le littoral, le renforcement du reboisement et davantage de moyens accordés aux acteurs de la plate-forme nationale pour la réduction des risques de catastrophes.

Le PGICT vient renforcer l'arsenal des mesures nationales visant à limiter et à gérer les risques et impacts des catastrophes aux niveaux national et local.

Le projet soutient la restauration des services d'écosystème qui permettent de réduire et d'atténuer les inondations récurrentes en favorisant les pratiques durables d'agriculture dans les bassins pluviaux et la réduction de l'érosion des sols.

Le programme s’achèvera en 2017, mais le Togo a d’ores et déjà sollicité la Banque mondiale pour continuer les actions de lutte contre les changements climatiques. Une demande officielle a été formulée à l’occasion de la visite à Lomé d’une mission de suivi du PGICT.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.