Gestion participative de l’environnement

18/04/2014
Gestion participative de l’environnement

Djossou Semodji, ministre de la Planification

Le gouvernement et le PNUD ont signé vendredi une convention de financement de près de 1,8 million de dollars relative au projet de renforcement de la gestion nationale et décentralisée de l’environnement.

L’idée est de renforcer 4 entités nationales ayant un rôle déterminant dans la gestion de l’environnement, notamment la Commission nationale de développement durable (CNDD), le Fonds national pour l’environnement (FNE), l’Agence nationale de gestion de l’environnement (ANGE) et le comité national de lutte contre les changements climatiques.

Le projet, qui s’étend sur 2 ans, vise à catalyser la gouvernance et la gestion participative décentralisée des ressources naturelles dans 8 préfectures pilote du Togo, et à améliorer la conscience nationale autour de la problématique de l’environnement en lien avec la lutte contre la pauvreté.

La convention de financement a été signée avec représentant du PNUD par intérim, Damien Mama, par les ministres de l’Environnement, André Johnson et de la Planification, Djossou Semodji. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Partage des ressources

Coopération

L’Autorité du bassin du Mono (ABM) tient depuis vendredi à Lomé sa session ministérielle.

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Un moyen efficace de combattre le paludisme

Santé

La campagne de distribution de moustiquaires imprégnées a débuté jeudi à Notsé.

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.