Gestion participative de l’environnement

18/04/2014
Gestion participative de l’environnement

Djossou Semodji, ministre de la Planification

Le gouvernement et le PNUD ont signé vendredi une convention de financement de près de 1,8 million de dollars relative au projet de renforcement de la gestion nationale et décentralisée de l’environnement.

L’idée est de renforcer 4 entités nationales ayant un rôle déterminant dans la gestion de l’environnement, notamment la Commission nationale de développement durable (CNDD), le Fonds national pour l’environnement (FNE), l’Agence nationale de gestion de l’environnement (ANGE) et le comité national de lutte contre les changements climatiques.

Le projet, qui s’étend sur 2 ans, vise à catalyser la gouvernance et la gestion participative décentralisée des ressources naturelles dans 8 préfectures pilote du Togo, et à améliorer la conscience nationale autour de la problématique de l’environnement en lien avec la lutte contre la pauvreté.

La convention de financement a été signée avec représentant du PNUD par intérim, Damien Mama, par les ministres de l’Environnement, André Johnson et de la Planification, Djossou Semodji. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.