Gestion participative de l’environnement

18/04/2014
Gestion participative de l’environnement

Djossou Semodji, ministre de la Planification

Le gouvernement et le PNUD ont signé vendredi une convention de financement de près de 1,8 million de dollars relative au projet de renforcement de la gestion nationale et décentralisée de l’environnement.

L’idée est de renforcer 4 entités nationales ayant un rôle déterminant dans la gestion de l’environnement, notamment la Commission nationale de développement durable (CNDD), le Fonds national pour l’environnement (FNE), l’Agence nationale de gestion de l’environnement (ANGE) et le comité national de lutte contre les changements climatiques.

Le projet, qui s’étend sur 2 ans, vise à catalyser la gouvernance et la gestion participative décentralisée des ressources naturelles dans 8 préfectures pilote du Togo, et à améliorer la conscience nationale autour de la problématique de l’environnement en lien avec la lutte contre la pauvreté.

La convention de financement a été signée avec représentant du PNUD par intérim, Damien Mama, par les ministres de l’Environnement, André Johnson et de la Planification, Djossou Semodji. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.