Gilbert Bawara n'a pas de baguette magique, mais reste optimiste

15/09/2008
Gilbert Bawara n'a pas de baguette magique, mais reste optimiste

Elargir le cercle des partenaires en développement du Togo; expliquer le chemin déjà parcouru, les défis, les avancées et les projets de développement du pays, chercher le moyen d'instaurer un dialogue permanent qui permettra un meilleur suivi des promesses et engagements qui seront pris à Bruxelles.

Tels sont les objectifs que le ministre de la Coopération, Gilbert Bawara (reconduit à son poste, ndlr), se donne à la veille de la réunion des bailleurs pour le Togo qui s'ouvrira jeudi à Bruxelles. 

Le ministre a rappelé, qu'il s'agit d'une conférence qui engage tout le Togo.

"C'est la raison pour laquelle toutes les composantes de la nation sont invitées à cette rencontre. Les organisations syndicales, la société civile, le patronat, la chambre du commerce, les ONG, les institutions de la République prennent part à ce grand rendez-vous pour plaider la cause du Togo".

 

"J'ai du mal à imaginer nos partenaires qui ont déjà marqué leur retour dans notre pays, hésiter un instant à accroître leur soutien après la  rencontre de Bruxelles" a-t-il fait remarquer.

Gilbert Bawara a évoqué une « dynamique » qui consiste à poursuivre les réformes engagées et à accroître progressivement les capacités d'action du gouvernement. Etant entendu que tout ne pourra être réglé d'un coup de baguette magique.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Cina Lawson s'intéresse à la green tech

Environnement

Cina Lawson a assisté lundi à Paris au  ‘Tech for Planet’ organisé en marge du One Planet Summit.

Fermeture pour travaux

Sport

Offert par la Chine il y a 17 ans, le stade de Kégué à Lomé – le plus grand du Togo – sera entièrement réhabilité par le même pays. 

Vous écoutez Radio Cédéao

Cédéao

L'organisation régionale va se doter d'un station de radio diffusant sur toute l'Afrique de l'Ouest.

Le nouveau code pénal fait bonne impression

Justice

Le Garde des Sceaux, Pius Agbétomey, a réceptionné mardi 2000 exemplaires du nouveau code pénal, don de l'UE.