Gilbert Bawara n'a pas de baguette magique, mais reste optimiste

15/09/2008
Gilbert Bawara n'a pas de baguette magique, mais reste optimiste

Elargir le cercle des partenaires en développement du Togo; expliquer le chemin déjà parcouru, les défis, les avancées et les projets de développement du pays, chercher le moyen d'instaurer un dialogue permanent qui permettra un meilleur suivi des promesses et engagements qui seront pris à Bruxelles.

Tels sont les objectifs que le ministre de la Coopération, Gilbert Bawara (reconduit à son poste, ndlr), se donne à la veille de la réunion des bailleurs pour le Togo qui s'ouvrira jeudi à Bruxelles. 

Le ministre a rappelé, qu'il s'agit d'une conférence qui engage tout le Togo.

"C'est la raison pour laquelle toutes les composantes de la nation sont invitées à cette rencontre. Les organisations syndicales, la société civile, le patronat, la chambre du commerce, les ONG, les institutions de la République prennent part à ce grand rendez-vous pour plaider la cause du Togo".

 

"J'ai du mal à imaginer nos partenaires qui ont déjà marqué leur retour dans notre pays, hésiter un instant à accroître leur soutien après la  rencontre de Bruxelles" a-t-il fait remarquer.

Gilbert Bawara a évoqué une « dynamique » qui consiste à poursuivre les réformes engagées et à accroître progressivement les capacités d'action du gouvernement. Etant entendu que tout ne pourra être réglé d'un coup de baguette magique.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Réunion du Conseil de médiation et de sécurité à Abuja

Cédéao

Léné Dimban, l’ambassadeur du Togo auprès de la Cedeao a présidé mercredi à Abuja (Nigeria) la 28e réunion du Conseil de médiation et de sécurité.

Arnaques à la petite semaine

Faits divers

Pour fidéliser leurs abonnés, les opérateurs de téléphonie mobile (Moov et Togo Cellulaire) multiplient les opérations commerciales et autres jeux-concours. 

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.

Protéger la culture immatérielle

Culture

Les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, les rituels ou l'artisanat doivent être protégés. C'est la mission de l'Unesco.