L'Afrique désarme

18/09/2009
L'Afrique désarme

Dans le cadre de la commémoration de la journée internationale de la paix, le Centre régional des Nations Unies pour la paix et le désarmement en Afrique (UNREC) organise le 22 septembre 2009, à son siège de Agbalépédogan, au Togo, une journée d'information sur la campagne du Secrétaire général des Nations Unies sur le thème « ADM — nous devons désarmer » et également sur l'entrée en vigueur du Traité de Pelindaba qui fait officiellement de l'Afrique une zone exempte d'armes nucléaires.

L'objectif de la journée est de sensibiliser les medias et le grand public sur les efforts de promotion du désarmement et de non-prolifération nucléaires menés par les Nations Unies et par l'Union africaine. 

Au programme de cette journée figurent les activités suivantes :

 

-         Présentation des objectifs de  la campagne du Secrétaire général des Nations Unies dénommée « ADM — nous devons désarmer » ;

-         Point d'information sur « l'entrée en vigueur du Traité de Pélindaba » ;

-          Lancement et présentation du nouveau site web de l'UNREC.

 

La Journée internationale de la paix a été établie en 1981 par l'Assemblée générale des Nations Unies, recommandant qu'elle coïncide chaque année avec sa séance d'ouverture du mois de septembre.

En 2001, l'Assemblée générale a décidé, à l'unanimité, de proclamer le 21 septembre "Journée de non-violence et de cessez-le-feu". Elle a appelé les États Membres, les agences des Nations Unies, les organisations régionales et non-gouvernementales ainsi que les particuliers à célébrer cette journée, y compris au moyen d'activités d'éducation et de sensibilisation, et à Œuvrer, de concert avec l'Organisation des Nations Unies, à l'établissement d'un cessez-le-feu mondial.

 

La ratification du traité de Pelindaba par les Etats fait officiellement de l'Afrique une zone exempte d'armes nucléaires. Le traité, qui couvre l'ensemble du continent africain ainsi que ses îles environnantes, interdit le développement, la fabrication, le stockage, l'acquisition, la possession et l'utilisation d'armes nucléaires dans tous les pays du continent.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

La mode dans tous ses états

Culture

Le FIMO 228, Festival international de la mode au Togo, s’est ouvert mardi à l’hôtel Ibis de Lomé.

Faussaires expérimentés sous les verrous

Faits divers

Plusieurs centaines de cartes d’identité, de passeports et de nombreux documents administratifs togolais et étrangers ont été saisis par la police.

Il faut parfois savoir faire des concessions

Justice

Le Collectif des associations contre l’impunité au Togo (CACIT) a salué mardi la grâce présidentielle en faveur de 45 manifestants de l'opposition.