L'Allemagne n'oublie personne

08/05/2017
L'Allemagne n'oublie personne

Christoph Sander

Le ministre de la Planification Kossi Assimaïdou et l’ambassadeur d’Allemagne Christoph Sander ont lancé lundi à Dapaong (620 km de Lomé) l’extension des activités de la GIZ (Coopération allemande) et la KfW (Banque publique de développement) aux régions des Savanes, de la Kara et des Plateaux. Elles étaient limitées à la région Maritime et Centrale et à une petite partie des Plateaux.

‘Le souhait du Chef de l’Etat a été pris en compte en ce qui concerne les activités de la GIZ et de la KfW  aux autres régions du Togo, lors des négociations intergouvernementales qui se sont déroulées à Berlin en mai l’année dernière’, a indiqué Kossi Assimaïdou

Cette présence permettra de renforcer la priorité accordée aux régions dans le processus d’élaboration de notre Plan national de développement (2018-2022) qui met l’accent sur la réduction des inégalités sociales.

L’exécution des différents programmes de la GIZ et de la KfW dans ces zones vise à l’amélioration des conditions de vie des populations.

La Coopération allemande et son bras financier mènent différentes activités au service du développement. Il y a un volet bonne gouvernance et décentralisation, un programme de développement rural et de l’agriculture et un autre concernant la formation, professionnelle technique et l’emploi des jeunes.

Il y a également des actions dans le domaine de la santé et de l’énergie.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine.