L’Allemagne, poids lourd de la coopération

21/02/2013
L’Allemagne, poids lourd de la coopération

L’ambassadeur d’Allemagne l’avait annoncé mardi dans un entretien accordé à Republicoftogo.com, il l’a confirmé jeudi. Berlin financera la quasi-totalité de la construction du  tronçon N°2 du petit contournement de Lomé, soit 13 millions d’euros ; un somme apportée par KFW, la banque de développement du gouvernement allemand. Le solde, soit 2 millions d’euros, à la charge de l’Etat togolais, servira à payer les expropriations.

« C’est le projet le plus important de mon mandat au Togo ; c’est une opération phare qui démontre l’engagement de mon pays en faveur de la population » a déclaré Joseph Weiss.

Le tronçon N°2, d’une longueur de 6,6km, va du Boulevard Malfakassa au Boulevard Jean Paul II, au niveau du siège de la FTF.

La route du petit contournement de Lomé reliera sur 4 voies (et une piste cyclable) la sortie Nord ouest du Port Autonome de Lomé à la Route National n°1 au niveau d’Agoènyivé. Elle a pour but de dévier du centre ville les poids lourds qui se rendent au Port et dans les pays de l’Hinterland.

« Ce nouvel axe va désengorger le trafic en centre ville, limiter la pollution et les accidents », a souligné le ministre de l’Urbanisme, Komlan Nounyabou

Outre l’Allemagne, les partenaires financiers sont l’Etat et la BOAD.

Les études sont en cours ; début des travaux en octobre pour une livraison dans un peu plus de deux ans.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Nicoué Broohm : 'Il faut que la raison l'emporte'

Social

Le gouvernement a réaffirmé mardi son attachement à la poursuite des négociations avec les centrales syndicales et, notamment, avec la STT.

Energie en Afrique : Borloo branche sa fondation

Développement

Jean-Louis Borloo a présenté mardi à Paris sa fondation pour l'énergie en Afrique. Il avait rencontré Faure Gnassingbé en janvier dernier.

L’UE aide le Togo à s’approprier son processus de développement

Coopération

Le XIe Fonds européen de développement (FED) vient d’entrer en vigueur. L'enveloppe accordée au Togo a fortement augmenté : +35% à 216 millions d’euros.

Un défi sanitaire et de gouvernance

Santé

Le Togo se félicite de la riposte nationale et internationale qui a permis de lutter efficacement contre Ebola. Mais que faire maintenant pour aller de l’avant ?