L’approche innovante de la FAO au Togo

07/11/2013
L’approche innovante de la FAO au Togo

Le directeur général de la FAO, José Graziano da Silva (photo), a achevé mercredi une visite de 24h au Togo.

Lors d'une rencontre avec le président Faure Gnassingbé et avec le ministre de l'Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, le patron de l’organisation onusienne a fait l'éloge du Togo qui est un des 11 pays africains à avoir atteint - trois ans avant l'échéance fixée - l'Objectif du Millénaire pour le développement (OMD) consistant à réduire de moitié la proportion de personnes affamées entre 1990 et 2015.

Il a encouragé le pays à intensifier ses efforts vers la réalisation du but plus exigeant du Sommet mondial de l'alimentation de 1996 visant à diminuer par deux le nombre absolu de personnes sous-alimentées d'ici 2015.

M. Da Silva s'est également entretenu avec le chef de l’Etat du lancement d'un programme de transfert d'espèces en janvier 2014 dans le cadre des efforts de lutte du pays contre la faim et la malnutrition.

Il a suggéré au Togo d'adhérer, aux côtés de l'Ethiopie, du Malawi, du Mozambique, du Niger et du Sénégal, au Programme PAA ‘Acheter aux Africains pour l'Afrique’, qui consiste à acheter la nourriture destinée aux programmes de repas scolaires auprès des petits cultivateurs locaux.

 S'inspirant du succès de l'expérience du Brésil, l'initiative est administrée conjointement par la FAO et le Programme alimentaire mondial (PAM), en étroite coopération avec le Brésil et le Royaume-Uni.

Mercredi, M. Graziano da Silva a visité la nouvelle Agence régionale pour l'agriculture et l'alimentation de la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (Cédéao), et s’est entretenu avec le directeur exécutif, Ousseini Salifou.

L'Agence a été mise en place en septembre dernier dans le but de développer des plans d'investissement régionaux à l'appui de l'agriculture, de la foresterie et de l'élevage.

Le directeur général de la FAO a réaffirmé son soutien à la création d'une réserve alimentaire régionale de la Cédéao qui permettrait à l'Afrique de l'Ouest de faire face aux crises alimentaires, particulièrement dans le Sahel.

La FAO collabore avec la Cédéao dans le cadre de l'Initiative pour une Afrique de l'Ouest libérée de la faim, co-financée par le gouvernement allemand, ainsi que dans le cadre d'un projet financé par l'Espagne visant à appuyer la mise en œuvre du Programme détaillé de développement de l'agriculture africaine (PDDAA) dans la région.

José Graziano da Silva a rencontré divers représentants du secteur privé, de la société civile et des associations de producteurs.

Entre autres initiatives, la FAO travaille à un projet visant à renforcer le rôle des organisations de producteurs dans la transformation commerciale de produits agricoles au Togo, où l'agriculture assure environ 52% des emplois.

Le Togo était la dernière étape de la visite officielle de M. Da Silva en Afrique de l'Ouest, qui l'a conduit également en Mauritanie, au Sénégal et au Bénin.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.