L'union fait la force

22/06/2016
L'union fait la force

Adji Otèth Ayassor, Nicolas Berlanga Martinez (En médiallon) les ambassadeurs d'Allemagne et de France

L’Union européenne (UE), la France et l’Allemagne se sont mis d’accord pour coordonner leur coopération au développement au Togo pour la période 2014-2020. L’appui conjoint est estimé à près de 715 millions d'euros. 

Le document de programmation conjointe a été signé mercredi par les ambassadeurs de l’UE de France et d'Allemagne et par Adji Otèth Ayassor, le ministre d’Etat, ministre de l’Economie, des Finances et de la Planification du développement.

La coopération des partenaires européens se focalisera sur 5 grands axes : la stabilisation politique, la consolidation démocratique, l’approfondissement d'un Etat de droit et la réconciliation nationale,  le renforcement des capacités du Togo à promouvoir la paix et la stabilité dans la région, et à lutter contre les trafics illicites, la promotion du commerce et de l’intégration régionale, la réduction de la pauvreté et le développement économique et social, et enfin le renforcement des capacités de la société civile à suivre l’action gouvernementale et à lui demander des comptes.

Capitaliser sur les points forts de chaque partenaire 

La programmation conjointe facilite des synergies et la capitalisation des points forts de chaque partenaire dans les différents domaines. Cela facilite également le leadership de la part des autorités togolaises, ayant une vision plus claire des actions des partenaires européens, souligne-t-on à la représentation de l’Union européenne à Lomé.

Lors de la même cérémonie et dans le but d’accompagner le processus de décentralisation, l’ambassadeur  européen, Nicolas Berlanga Martinez signera une subvention avec l’Union des communes du Togo (UCT) pour renforcer les capacités des communes dans les domaines de la fiscalité locale et de l'état-civil ainsi que pour appuyer la maîtrise d'ouvrage communale dans le domaine de l'eau/assainissement. 

L’UE finance 300.000€ tandis que le montant restant, jusqu’au total de 504.000 € est apporté par la France, le Conseil-Général des Yvelines et l'ONG eau Vive. 

L’Europe est le principal partenaire au développement du Togo, d’autant plus que l’aide est faite sous forme de dons, contrairement à certains pays qui basent leur coopération sur des prêts, certes favorables, mais qu’il faudra un jour rembourser.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Des chirurgiens membres de l'Eglise Copte se mobilisent

Coopération

Deux cents patients soufrant d’hernies et de goitre seront pris en charge par des médecins égyptiens.

Les transfusions sanguines n'ont aucun caractère commercial

Santé

La culture de don du sang n’est pas très développée au Togo. Absence d’information et préjugés freinent la collecte.

Fin de la mission de Mashav

Coopération

La session de formation assurée par Mashav, l’Agence de coopération israélienne, s’est achevée jeudi.

La CAF demande à la Fédération togolaise de sortir son chéquier

Sport

Actuellement en pleine rénovation, le grand stade de Kégué à Lomé est indisponible pour de longs mois.