La Banque mondiale cherche un successeur au PURISE

27/07/2016
La Banque mondiale cherche un successeur au PURISE

'Au-delà des objectifs fixés'

Financé pendant 5 ans par la Banque mondiale, le programme PURISE (Projet d’urgence de réhabilitation des infrastructures et des services électriques) est arrivé à son terme.

Il a permis la construction de bassins de rétention, d’ouvrages de drainage des eaux de pluie dans les quartiers de Lomé exposés aux inondations et la réhabilitation de certaines avenues. Le pari de venir en aide aux populations vivant dans l’extrême pauvreté a été relevé.

‘Le PURISE a permis de réduire les coûts socioéconomiques et environnementaux liés aux inondations. Il a favorisé l’efficacité énergétique, il a  contribué à assurer l’accès à l’eau potable’, a rappelé le ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat et du Cadre de vie, Fiatuwo Sessenou.

Mardi, la BM et le gouvernement ont fait le bilan et tiré les enseignements de ce programme.

‘Le PURISE est un projet dont l’exécution a été jugée satisfaisante. On a été au-delà des objectifs fixés’, a indiqué Joëlle Businger, la représentante de la Banque à Lomé.

L’avis de l’institution est crucial pour l’obtention de nouveaux financements. 

Le PURISE avait bénéficié d’une enveloppe de 50 millions de dollars.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Business angels au chevet des start-up togolaises

Tech & Web

Belle opportunité pour les startups togolaises en quête de financement. Une plateforme leur permet de rechercher des investisseurs.

Premier album pour Valentine Alvares

Culture

Après une multitude de singles, la chanteuse togolaise Valentine Alvares sort son premier album. Elle met le cap à l'international.

CAN 2017 : près d'un milliard a été levé

Sport

Le comité de mobilisation des fonds pour la participation des Eperviers à la dernière Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2017) a publié mercredi ses comptes.

Brassage des cultures

Culture

Une ‘Caravane littéraire’ est organisée du 26 février au 4 mars. Elle se rendra dans 5 villes du Togo, du nord au sud. Un évènement culturel attendu.