La Banque mondiale cherche un successeur au PURISE

27/07/2016
La Banque mondiale cherche un successeur au PURISE

'Au-delà des objectifs fixés'

Financé pendant 5 ans par la Banque mondiale, le programme PURISE (Projet d’urgence de réhabilitation des infrastructures et des services électriques) est arrivé à son terme.

Il a permis la construction de bassins de rétention, d’ouvrages de drainage des eaux de pluie dans les quartiers de Lomé exposés aux inondations et la réhabilitation de certaines avenues. Le pari de venir en aide aux populations vivant dans l’extrême pauvreté a été relevé.

‘Le PURISE a permis de réduire les coûts socioéconomiques et environnementaux liés aux inondations. Il a favorisé l’efficacité énergétique, il a  contribué à assurer l’accès à l’eau potable’, a rappelé le ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat et du Cadre de vie, Fiatuwo Sessenou.

Mardi, la BM et le gouvernement ont fait le bilan et tiré les enseignements de ce programme.

‘Le PURISE est un projet dont l’exécution a été jugée satisfaisante. On a été au-delà des objectifs fixés’, a indiqué Joëlle Businger, la représentante de la Banque à Lomé.

L’avis de l’institution est crucial pour l’obtention de nouveaux financements. 

Le PURISE avait bénéficié d’une enveloppe de 50 millions de dollars.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Inimaginable

Faits divers

Trois trafiquants togolais d’organes humains ont été arrêtés et présentés mardi à la presse. Ils avaient kidnappé un jeune de 14 ans.

Akakpo prend du champ

Sport

Le vice-capitaine des Eperviers et défenseur Serges Akakpo a décidé de mettre fin à sa carrière internationale après 9 ans de bons et loyaux services.

Bien mieux que beaucoup de médicaments

Santé

Surpoids, faiblesse sexuelle, asthénie, difficultés respiratoires. La solution à ces maux se trouve peut-être dans les boissons naturelles.

Au service des autres

Diaspora

Kadie Agrignan et son frère Raouf ont décidé de mettre leur expérience et leurs économies au service des autres, particulièrement les plus âgés.