La Chine plus présente que jamais en Afrique

29/05/2015
La Chine plus présente que jamais en Afrique

La Chine est l'un des partenaires majeurs de Lomé pour le financement des infrastructures

La 6e conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-africaine se tiendra dans quelques mois. La date n’a pas encore été annoncée.

Ce rendez-vous est devenu un évènement clef pour les économies et diplomaties chinoises et africaines. La réunion ministérielle permet d’avoir un dialogue permanent adapté aux besoins des pays africains.

Le président Faure Gnassingbé a reçu jeudi Zhu Yuxio, l’émissaire chinois chargé de l’organisation de la conférence.

‘La Chine souhaite renforcer sa coopération avec le Togo et l’Afrique. Dans ce cadre, je suis venu recueillir l’avis, les suggestions et les recommandations du chef de l’Etat concernant l’ordre du jour de la conférence et les thèmes spécifiques qu’il souhaité voir aborder’, a déclaré l’officiel.

La Chine est depuis 2009 le principal partenaire commercial des pays africains, et une importance source d'investissements sur le continent.

Au cours de la dernière décennie, la présence des entreprises chinoises en Afrique - encouragée par Pékin- s'est considérablement renforcée.

Au Togo, Beijing finance et construit des routes. L’Exim Bank of China a accordé un prêt concessionnel pour rénover l’aéroport de Lomé et pour édifier une nouvelle aérogare. L’aide est également présente dans le secteur de l’agriculture et de la santé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.